Geneviève Férone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Geneviève Ferone)
Geneviève Férone
Image dans Infobox.
Geneviève Férone Creuzet en 2009.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Geneviève Thérèse MartinezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaines
Membre de
Distinctions

Geneviève Férone Creuzet, née le à Longwy (Meurthe-et-Moselle), est une personnalité française du monde des affaires. Elle est pionnière de la notation sociale et environnementale, spécialiste de la responsabilité sociale des entreprises, de l'investissement socialement responsable, et du développement durable.

Études[modifier | modifier le code]

Diplômée des Écoles supérieures de commerce et d'administration des entreprises (ESCAE).

Docteur en droit de l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Parcours[modifier | modifier le code]

Elle a travaillé pour des organisations internationales : (ONU à Vienne, à Genève et à Paris, et l'OCDE) à Paris.

De 1992 à 1996, elle a été associée au cabinet KHN Consulting, basé à San Francisco, et a développé une expertise dans l’étude de fonds de pension et l’investissement socialement responsable.

En , elle a fondé Arese[1], première agence mondiale de notation sociale et environnementale sur les entreprises cotées, dont elle assura la présidence jusqu’en , remplacée par Nicole Notat.

La notion d'Investissement Socialement Responsable apparaît en France au milieu des années 1990 grâce à son travail [2]à Arese.

Elle a ensuite dirigé Core Ratings, agence de notation extra-financière, filiale de Fimalac.

En 2006, elle est devenue directrice du développement durable et membre du comité exécutif de l'entreprise Eiffage. Elle a créé et lancé le laboratoire de recherche en développement urbain durable : Phosphore.

En 2008, elle est nommée directrice du développement durable de Veolia Environnement[3].

Elle est actuellement présidente-fondatrice de Casabee, cabinet de conseil en stratégie et prospective durables, et associée de Prophil, cabinet de conseil en stratégie et en philanthropie, professeure à l'école Centrale Paris[4], co-responsable du mastère spécialisé en écologie industrielle à CentraleSupélec, et vice-présidente du laboratoire d'idées The Shift Project sur l'économie décarbonée, d'Agrisud international, et de la Fondation Nicolas Hulot.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Geneviève Férone, la pionnière du développement durable chez Eiffage - Développement durable », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne)
  2. « Comment devenir légitime? Cairn info » (consulté le 27 octobre 2019)
  3. « Geneviève Ferone », sur Les Echos,
  4. « Le palmarès 2015 du "CAC 40 durable" Enjeux Les Echos bientôt publié... », sur Les Echos,
  5. Décret du 16 mai 2008 portant promotion et nomination
  6. Décret du 12 juillet 2013 portant promotion et nomination

Lien externe[modifier | modifier le code]