General System Theory (Bertalanffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

General System Theory[1],[2] est un ouvrage de Ludwig von Bertalanffy, paru en 1968.

La traduction française s'intitule La théorie générale des systèmes, mais certains, comme Jean-Louis Le Moigne lui préfèrent la traduction Théorie générale du système voire Théorie du système général[3].

En 2008, la thèse qui y est exposée apparaît comme l'une des composantes majeures de la systémique[réf. nécessaire]. Dans cet ouvrage, en analysant les analogies qui existent entre tous les systèmes réels, l'auteur met en évidence une lecture généralisable de leur fonctionnement. Il révèle le caractère ouvert de tous les systèmes, qui est le fait qu'un système est en interaction avec son environnement, donc avec les autres systèmes. Il laisse ainsi apparaître une logique de système global unique.

Sous cet angle, cette thèse peut s'apparenter au principe du holisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

David Pouvreau, « Une histoire de la 'systémologie générale' de Ludwig von Bertalanffy - Généalogie, genèse, actualisation et postérité d'un projet herméneutique », Thèse de doctorat (1138 pages), EHESS, Paris, 2013 : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00804157

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ludwig von Bertalanffy, Théorie générale des systèmes (1973, 2002) (ISBN 978-2-04-007504-0, 978-2100018413 et 978-2100063499)
  2. (en) General System theory: Foundations, Development, Applications, New York: George Braziller, revised edition 1976: (ISBN 0-8076-0453-4)
  3. Voir Le Moigne, Théorie du système général, théorie de la modélisation, 5e édition, 2006.