General Luna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

General Luna
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Nom officiel
(en) Municipality of General LunaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Groupe d'îles
Luzon (en)
Région
Province
Superficie
101,02 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
14 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Ph locator quezon general luna.png
Démographie
Population
24 804 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
6 119 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
245,5 hab./km2 ()
Électorat
17 719Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
4310Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
42Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

General Luna est une municipalité de la province de Quezon, aux Philippines.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, la ville de General Luna n'était qu'un site de Macalelon, Tayabas (aujourd'hui Quezon) qui était une forêt très épaisse située le long de la côte maritime. À marée basse, les gens ramassaient des coquillages comestibles appelés localement "SUSO" qu'ils utilisaient comme Viand. Mais il est dit qu'avant de réunir ces "Suso", ils devaient dire "HINGING SUSO", comme une manière de demander la permission car sans cela, la croyance étaient qu'ils seraient ensorcelés ou tomberaient malades. Par conséquent, cet endroit fut été appelé HINGOSO, dérivé de l'expression "Hinging Suso"[1].

Au cours de l'année 1929, une délégation composée de Juan Vercelos, Fulgencio Evngelista, Luis Pollo, Francisco Catarroja et Jose Glifonea se rendit auprès du gouverneur provincial Leon Guinto, Sr. pour demander la séparation du barrio Hingoso de la municipalité mère Macalelo, Tayabas (maintenant Quezon) et d'en faire une commune autonome. Grâce à l'aide de ce dernier, un décret exécutif n° 207 par DWIGHT F. DAVIS fut publié le 1er novembre 1929 créant la municipalité de General Luna qui se composait de Barrios Sta. Maria Ilaya et Ibaba, San Ignacio Ilaya et Ibaba, Sumilang, San Nicolas, San Vicente, San Isidro Ilaya et Ibaba[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]