General Dynamics F-16XL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
F-16XL
{{#if:
F-16XL en vol
F-16XL en vol

Constructeur Drapeau : États-Unis General Dynamics
Rôle Chasseur experimental
Premier vol
Motorisation
Moteur General Electric F110-GE-100
Nombre 1
Type turboréacteur
Dimensions
Envergure 10,44 m
Longueur 16,51 m
Hauteur 5,36 m
Surface alaire 60,0 m2
Masses
À vide 9 980 kg
Maximale 21 800 kg
Performances
Plafond 15 000 m
Armement
Interne 1 × 20 mm (0.79 in) M61 Vulcan (Gatling)

Le General Dynamics F-16XL est un avion de combat multirôle américain dérivé du General Dynamics F-16 Fighting Falcon, avec une aile delta brisée. Il est entré en compétition dans l'appel d'offres Enhanced Tactical Fighter (en) (ETF) de l'United States Air Force (USAF), mais a perdu face au McDonnell Douglas F-15E Strike Eagle. Plusieurs années après que les prototypes eurent été remisés, ils furent confiés à la NASA pour la recherche aéronautique.

Développement[modifier | modifier le code]

SCAMP[modifier | modifier le code]

En 1977, le projet F-16XL a démarré sous l'appellation F-16 SCAMP (Supersonic Cruise and Maneuver Prototype) à General Dynamics Fort Worth sous la direction de Harry Hillaker (père du F-16) Le but du programme était à l'origine d'être un projet rapide pour démontrer l'applicabilité des technologies du transport supersonique aux avions militaire.[1] La grande aile générait beaucoup de portance, et les limitations aérodynamiques typiques des ailes delta ont été surmontées par la stabilité statique du F-16. Le système électronique de contrôle de vol du F-16 a été ajusté pour permettre le contrôle à des angles d'attaque élevés. L'aile était également un grand réservoir d'essence qui augmentait considérablement le rayon d'action. L'étude s'est déroulée pendant deux ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SCAMP », sur NASA (consulté le 22 février 2009)