Generación del 51

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Generación del 51 est un nom forgé par Cristóbal Halffter pour désigner un groupe de compositeurs classiques espagnols (ou hispanophones).

1951 était l'année qui vit la fin des études d'une partie de ces musiciens. L'origine réside dans le groupe Nueva Música fondé en 1958. Ramón Barce rédigea le manifeste général. Le but était de sortir de l'isolement que connaissait l'Espagne à cause de la dictature franquiste, d'aller à la découverte des musiques européennes contemporaines, sans se couper des racines de la musique espagnole. Il est à mettre en relation avec la génération de poètes appelée « Génération de 50 ».

Les quatre représentants les plus significatifs sont : Cristóbal Halffter, Luis de Pablo, Carmelo Bernaola et Ramón Barce.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres du groupe Nueva Música :

S'ajoutent à eux :

À côté du groupe madrilène, le groupe catalan :

et :

Enfin des "modérés" :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom de famille de ce compositeur s'écrit Moreno-Buendía, avec trait d'union entre «Moreno» et «Buendía». Voir vol. 2, pages 356-357 in Emilio Casares Rodicio, Diccionario de la Zarzuela, España e Hispanoamérica (2 vol.), ICCMU, Madrid, 2002-2003, 962 et 1084 pages (ISBN 84-89457-22-0 et 84-89457-23-9). Et aussi, par exemple : efe, «Manuel Moreno-Buendía: un compositor para "todos los públicos"», ABC, 24/11/2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Emilio Casares Rodicio, « Generación del 51 » dans Enciclopedia Madrid S.XX
  • (es) Agustín Charles Soler, Análisis de la música española del siglo XX: En torno a la Generación del 51, Valence, Rivera, 2002
  • (es) Manu Sagastume, « La Generación del 51 » dans Kantuz, n°32, juillet-août 1996, p. 27

Liens externes[modifier | modifier le code]