Gene Luen Yang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gene Luen Yang

Gene Luen Yang (chinois traditionnel: 楊謹倫, chinois simplifié: 杨谨伦[1], pinyin: Yáng Jǐnlún, né le ) est un auteur de bandes dessinées et professeur d'informatique américain. Il a reçu des prix Eisner dans trois catégories différentes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yang est le fils d’immigrés chinois ; son père vient de Taiwan, sa mère de Hong Kong. Tout en lui instillant une forte éthique du travail, ils ont aussi nourri son imaginaire en lui racontant beaucoup d’histoires. Yang a étudié l’informatique à l’Université de Berkeley, tout en suivant des cours d’écriture créative. À 19 ans, la lecture de Understanding Comics de Scott McCloud le fascina et le fit commencer à s'intéresser sérieusement à la bande dessinée[2]. Après ses études, Yang travaille deux ans en tant qu'informaticien, mais il quitte son travail pour devenir professeur de lycée. Dans le cadre de ses cours, Yang a développé plusieurs projets où il emploie la bande dessinée comme outil d’enseignement[3].

Au milieu des années 1990, il fait partie du Art Night Crew, un groupe d'auteurs de bande dessinée qui se réunit chaque semaine pour discuter de leurs travaux et échanger idées et critiques[4]. En 1996, il auto-publie son premier livre. Il développe depuis une œuvre plusieurs fois récompensées s'intéressant à différent thèmes : la religion, et en particulier le catholicisme (sa religion[5].), le racisme, l'image des Asiatiques aux États-Unis, l'autobiographie[2] ou les horreurs de la guerre[4].

Gene Luen Yang prépare méticuleusement son travail, écrit de façon détaillée[2]. Il s'est essayé à la tablette graphique, mais est revenu à la planche à dessin traditionnelle[2]. McCloud voit en Yang un maître de la surprise[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Gordon Yamamoto and the King of the Geeks, auto-publié, 1997. Bénéficiaire d’une bourse Xeric.
  • The Rosary Comic Book, Pauline Books & Media, 2003.
  • Loyola Chin and the San Peligran Order, Amazelink, 2004.
    • Loyola et la Société secrète, Albin Michel, coll. « Peps », 2006.
  • American Born Chinese, First Second, 2006. Prix Michael L. Printz de l’American Library Association ; Prix Eisner 2007 du meilleur album.
    • American Born Chinese, Dargaud, 2007.
  • The Eternal Smile (scénario), avec Derek Kirk Kim (dessin), Macmillan, 2009. Prix Eisner 2010 de la meilleure histoire courte pour « Urgent Request »
    • Le Sourire éternel, Dargaud, 2010.
  • Prime Baby, First Second, 2010.
  • Animal Crackers, Slave Labor Graphics, 2010. Réédition de Gordon Yamamoto and the king of the Geeks et Loyola Chin and the San Peligran Order
  • Level Up (scénario), First Second, 2011.
  • Avatar: The Last Airbender, Dark Horse Comics :
  1. The Promise, 2012.
  2. The Search, 2013.
  3. The Rift, 2014.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Prix Eisner du meilleur album pour American Born Chinese
  • 2010 : Prix Eisner de la meilleure histoire courte (avec Derek Kirk Kim) pour « Urgent Request »
  • 2015 : Prix Eisner du meilleur scénariste pour Avatar: The Last Airbender et The Shadow Hero

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "杨谨伦:美生中国人的表述." (Archive) Gouvernement fédéral des États-Unis. Consulté le 3 octobre 2013.
  2. a, b, c, d et e Kiel Phegley, SDCC: Gene Yang, Scott McCloud Discuss Race, Religion & Storytelling Structure, Comic Book Resources 31 juillet 2014.
  3. Gene Yang, Graphic Novels in the Classroom, Language Arts 85, 3 (Jan 2008), p. 185-192.
  4. a et b Casey Gilly, Gene Luen Yang Explores Chinese History with "Boxers & Saints", Comic Book Resources 16 septembre 2013
  5. L.Antonucci et al., A Biography of Gene Luen Yang, beyondthepalebooks.net 23/3/2012.