Gene Amdahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gene Amdahl
Amdahl march 13 2008.jpg

Gene Amdahl en 2008.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Palo AltoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Conjoint
Marian Quissell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
IBM Fellow (en)
Prix Eckert-Mauchly ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gene Myron Amdahl, né le 16 novembre 1922 à Flandreau (Dakota du Sud), et mort le 10 novembre 2015 à Palo Alto[1] (Californie), est un informaticien et un entrepreneur américain, principalement connu pour son travail sur l'architecture des ordinateurs centraux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gene Amdahl est né dans une famille d’origine norvégienne.

Amdahl servit au cours de la deuxième guerre mondiale dans l'US Navy. De 1945 à 1948 il étudia la physique appliquée à l’Université d'État du Dakota du Sud. Il poursuivit par des études de physique théorique à l’Université du Wisconsin dont il sortit diplômé en 1952 avec un premier projet d'ordinateur, le WISC. Au mois de juin de la même année, il était embauché comme chef de projet chez IBM, et conserva ce poste jusqu'en 1955 avant de travailler pour Ramo Wooldridge puis pour Aeronutronic. Il retrouva IBM comme responsable du laboratoire ACS d'IBM à Menlo Park du milieu des années 1960 à septembre 1970 ; il y travailla notamment au projet Stretch, qui est à l'origine de l’IBM 7030, puis conçut l'architecture des IBM 360 et 370. Avec l'aide de Fujitsu, il créa Amdahl Corporation, société concurrente d'IBM sur le marché des mainframes, et vendit son premier modèle en 1975. En 1979, année où Gene Amdahl quitta la société, Amdahl Corporation employait 6 000 salariés et avait réalisé un milliard de dollars de bénéfice.

Gene Amdahl est peut-être plus connu encore pour la formulation d'une loi fondamentale dans la théorie du calcul parallèle ; cette loi porte le nom de loi d'Amdahl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]