Gene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gene (homonymie).
Gene
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Britpop, rock alternatif
Années actives 19932004
Labels Costermonger, Polydor, Contra
Composition du groupe
Anciens membres Martin Rossiter
Steve Mason
Kevin Miles
Matt James

Gene est un groupe de pop britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Ils connaissent le succès en 1994 avec les singles For the dead, Be My Light, Be My Guide et Sleep Well Tonight. Le public français les a connu grâce aux concerts du festival des Inrockuptibles.

Biographie[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, leurs quatre albums et To See the Lights sont réédités[1]

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Olympian
  • 1996 : To see the lights
  • 1997 : Drawn to the deep end
  • 1999 : Revelations
  • 2001 : Libertine

Album live[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Rising for Sunset

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1996 : To See the Lights
  • 2001 : As Good As It Gets: The Best Of
  • 2006 : The Collection
  • 2006 : The John Peel Sessions[2]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1994 : For the Dead / Child's Body
  • 1994 : Be My Light, Be My Guide / This Is Not My Crime" / "I Can't Help Myself
  • 1994 : Sleep Well Tonight / Sick, Sober And Sorry / Her Fifteen Years
  • 1995 : Haunted by You / Do You Want To Hear It From Me / How Much For Love
  • 1995 : Be My Light, Be My Guide / I Can't Help Myself
  • 1995 : Olympian / I Can't Decide If She Really Loves Me / To See the Lights

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GENE (MATT JAMES) | The Mouth Magazine », sur Themouthmagazine.wordpress.com, (consulté le 27 juin 2016)
  2. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited, (ISBN 1-904994-10-5), p. 224.

Liens externes[modifier | modifier le code]