Gen Shōji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gen Shōji
Image illustrative de l’article Gen Shōji
Gen Shōji avec le Japon pendant la Coupe du monde 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Toulouse FC
Numéro 3
Biographie
Nom 昌子 源
Shōji Gen
Nationalité Drapeau : Japon Japonais
Naissance (26 ans)
Lieu Kobe (Japon)
Taille 1,80 m (5 11)[1]
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011-2019Drapeau : Japon Kashima Antlers 224 (11)
2019-Drapeau : France Toulouse FC020 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-Drapeau : Japon Japon018 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 septembre 2019

Gen Shōji (昌子 源, Shōji Gen?), né le à Kobe, est un footballeur international japonais évoluant au poste de défenseur central au Toulouse FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Kashima Antlers[modifier | modifier le code]

Gen Shōji est notamment formé au Gamba Osaka avant de signer son premier contrat aux Kashima Antlers.

Shōji dispute son premier match professionnel le contre le Tsukuba University FC lors d'un succès 2-0 en Coupe de l'Empereur où il est titulaire. Il participe également au match retour le 16 novembre suivant, remporté 2-0.

Shōji joue son premier match de J1 League le en remplaçant Yasushi Endo face au Sanfrecce Hiroshima (défaite 2-0). Il est principalement sur le banc tout a long de la saison 2012, prenant part à neuf matchs de championnat. Le , Shōji marque son premier but pour le club en Coupe de l'Empereur, participant à un large succès 7-1 aux dépens du Tsukuba University FC. Il finit la saison avec dix-huit matchs et un but.

Sa progression est néanmoins stoppée au cours de la saison 2013. Shōji est victime d'une blessure en milieu de saison et doit quitter les terrains, manquant 21 rencontres possibles en J1 League. Revenu en forme en 2014, le Japonais s'installe définitivement comme un titulaire indiscutable au sein du club où il joue l'intégralité des matchs de championnat.

Shōji participe à la Ligue des champions d'Asie en 2015[1].

Il dispute avec cette équipe la Coupe du monde des clubs de la FIFA en 2016. Il atteint la finale de cette compétition, en étant battu par le Real Madrid[2].

Toulouse FC[modifier | modifier le code]

Le , les Kashima Antlers officialisent un accord avec le Toulouse FC pour le transfert de Shōji[3]. Il signe un contrat de trois ans et demi contre trois millions d'euros.

Shōji joue son premier match en tant que titulaire contre le Nîmes Olympique en Ligue 1 le 19 janvier 2019, qui finit sur une victoire 1-0 de Toulouse. Il accapare d'emblée une place de titulaire chez les Violets aux côtés de Christopher Jullien et dispute dix-huit rencontres de championnat.

À la mi-août 2019, Shōji subit une blessure aux ischio-jambiers qui l'empêche de débuter la saison 2019-2020[4]. Le Japonais est le défenseur central le plus expérimenté de l'effectif et suite au départ de Jullien, on attend de lui de mener la défense toulousaine[5]. Son entraîneur Alain Casanova analyse sa situation et avance qu'il « doit encore s’adapter, trouver des automatismes », ajoutant qu'il « arrivait d’un championnat plutôt facile au Japon. Maintenant, il dispute des matchs de niveau international tous les week-ends, ça n’a rien d’évident pour lui »[5].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Gen Shōji reçoit sa première sélection en équipe du Japon le 31 mars 2015, en amical contre l'Ouzbékistan (victoire 5-1)[6].

En 2015, il est retenu par le sélectionneur Javier Aguirre afin de participer à la Coupe d'Asie des nations organisée pour la première fois en Australie. Il ne joue toutefois aucun match lors de cette compétition.

Il marque son premier but en équipe nationale face à la Chine (victoire 2-1) lors de la coupe d'Asie de l'Est de football 2017[7].

En mai 2018, il est sélectionné par l’entraîneur Akira Nishino pour représenter le Japon à la Coupe du Monde 2018. Il y dispute trois des quatre matchs du Japon, dont la défaite en huitièmes de finale face à la Belgique (3-2).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Gen Shōji au 5 septembre 2019[1]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Coupe du monde des clubs Drapeau : Japon Japon Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
2011 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 0 0 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
2012 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 9 0 4 1 5 0 - - - - - - - - - 18 1
2013 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 4 0 - - 1 0 - - - - - - - - - 5 0
2014 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 34 2 - - 6 0 - - - - - - - - - 40 2
2015 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 29 3 - - 4 0 - - AFC 5 0 - - 1 0 39 3
2016 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 34 1 4 0 2 1 - - - - - 4 0 1 0 45 2
2017 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 34 1 3 1 - - 1 0 AFC 8 0 - - 8 1 54 3
2018 Drapeau du Japon Kashima Antlers J1 League 16 1 2 0 1 0 - - AFC 9 0 2 0 5 0 35 1
Sous-total 160 8 15 2 19 1 1 0 - 22 0 6 0 15 1 238 12
2018-2019 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 18 0 2 0 - - - - - - - - - 3 0 23 0
2019-2020 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 0 0 0 0 - - - - - - - - - 0 0 0 0
Sous-total 18 0 2 0 - - - - - - - - - 3 0 23 0
Total sur la carrière 178 8 17 2 19 1 1 0 - 22 0 6 0 18 1 261 12

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Japon Kashima Antlers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Fiche de Gen Shōji », sur footballdatabase.eu
  2. (en) « Fiche de Gen Shōji », sur FIFA.com
  3. « Officiel : Gen Shoji arrive au TFC ! », sur LesViolets.Com (consulté le 29 décembre 2018)
  4. « Ligue 1 : Toulouse sans Wesley Saïd ni Gen Shoji à Brest », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. a et b Arthur Tirat, « TFC : Gen Shoji a-t-il les épaules pour être le patron ? », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 6 septembre 2019)
  6. (en) « Fiche de Gen Shōji », sur national-football-teams.com
  7. (en) Roberto Di Maggio et Neil Morrison, « East Asian Championship 2017 », sur www.rsssf.com (consulté le 7 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]