Geórgios Stréit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant grec image illustrant l’histoire de la Grèce
Cet article est une ébauche concernant un homme politique grec et l’histoire de la Grèce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Streit.

Geórgios Stréit (en grec moderne : Γεώργιος Στρέιτ) (Patras 1868-1948) était un juriste, homme politique et diplomate grec.

Il était le fils de Stephanos Streit, lui-même juriste, et de Viktoria Londos qui appartenait à une grande famille de Patras. Il fit ses études de droit à Athènes et en Allemagne, à Leipzig. Il se spécialisa en droit international qu'il enseigna à partir de 1898 à l'Université nationale capodistrienne d’Athènes. Il entra ensuite au ministère des affaires étrangères de son pays. Il fut ambassadeur à Vienne en 1910. Grâce à cette position, il participa aux négociations du traité de Londres de 1913 qui mit fin à la Première Guerre balkanique. Il fut brièvement ministre des affaires étrangères en 1914.

Après la guerre, il participa à la création de l'Académie d'Athènes en 1926. Après 1929, il siégea à la cour de justice de La Haye.