Geórgios Stathákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Geórgios Stathákis
Illustration.
Fonctions
Ministre grec de l'Environnement et de l'Énergie

(2 ans, 8 mois et 5 jours)
Premier ministre Aléxis Tsípras
Gouvernement Tsípras II
Prédécesseur Pános Skourlétis
Successeur Kostís Hadjidákis
Ministre de l'Économie, du Développement et du Tourisme

(1 an, 1 mois et 12 jours)
Premier ministre Aléxis Tsípras
Gouvernement Tsípras II
Prédécesseur Nikos Christodoulakis (Économie)
Álkistis Protopsálti (Tourisme)
Successeur Dimitris Papadimitriou (Économie et Développement)
Élena Koundourá (Tourisme)
Ministre de l’Économie, des Infrastructures, de la Marine marchande et du Tourisme

(7 mois)
Premier ministre Aléxis Tsípras
Gouvernement Tsípras I
Prédécesseur Michális Chryssohoïdis (Infrastructures)
Miltiádis Varvitsiótis (Marine marchande)
Olga Kefalogiánn (Tourisme)
Successeur Nikos Christodoulakis (Économie)
Álkistis Protopsálti (Tourisme)
Chrístos Zóis (Marine marchande)
Député au Parlement grec
En fonction depuis le
(8 ans, 6 mois et 28 jours)
Élection 6 mai 2012
Réélection 17 juin 2012
25 janvier 2015
20 septembre 2015
Circonscription La Canée
Législature XIVe, XVe, XVIe et XVIIe
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance La Canée (Grèce)
Nationalité Grecque
Parti politique SYRIZA
Conjoint Themis Geckou
Diplômé de Université nationale et capodistrienne d'Athènes
Université de Newcastle upon Tyne

Geórgios « Yórgos » Stathákis (grec moderne : Γεώργιος «Γιώργος» Σταθάκης) est un homme politique grec membre de SYRIZA, né le à La Canée.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2012, il est chargé du développement des infrastructures dans le cabinet fantôme (« σκιώδης κυβέρνηση ») de la SYRIZA[1].

Aux élections législatives grecques de janvier 2015, il est élu député au Parlement grec sur la liste de la SYRIZA dans la circonscription de La Canée.

De janvier à , il est ministre de l’Économie, des Infrastructures, de la Marine marchande et du Tourisme dans le gouvernement Tsípras I. À la suite des élections législatives de septembre 2015, il est nommé ministre de l'Économie, du Développement et du Tourisme dans le gouvernement Tsípras II.

La même année, la presse révèle qu'il aurait omis de déclarer 1,8 million d'euros et 38 biens immobiliers[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]