Gazi Hüsrev Pacha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gazi Hüsrev Pacha
Fonction
Grand vizir de l'Empire ottoman
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Sandjak de Bosnie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Formation
Activité
Autres informations
Religion

Gazi Hüsrev Pacha (mort en mars 1632), nommé également Boşnak Hüsrev Pacha ("Hüsrev Pacha le Bosniaque") ou Ekrem Hüsrev Pacha ("Hüsrev Pasha le Gentil"), est un grand vizir de Empire Ottoman d'origine bosniaque pendant le règne du sultan Mourad IV.

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il est originaire du sandjak de Bosnie et fait ses études à l'école d'Enderûn. En 1625, il est promu vizir (ministre)[1]. Pendant la Révolte de Abaza, Damat Halil Pacha, alors Grand Vizir de l'Empire ottoman, tente de s'emparer du fort de Erzurum (dans l'est de la Turquie), alors sous le contrôle de Abaza Mehmed Pacha, le chef de la rébellion. Toutefois après un siège de 70 jours, Damad Halil Pasha échoue dans son entreprise et est démit de sa fonction. Hüsrev Pacha est nommé comme nouveau grand vizir le .

Campagne contre Bagdad[modifier | modifier le code]

Hüsrev reçoit comme mission de reconquérir Bagdad, qui a récemment été conquise par les forces du Shah Séfévide Abbas Ier. À la fin de 1629, il entreprend une invasion du territoire contrôle par les troupes perses autour de Bagdad. Toutefois cette opération coïncide avce la saison des pluies et il n'est pas possible d’entreprendre le siège de la cité elle-même . Hüsrev Pasha préfère prendre d'autres villes dans les environs de Bagdad, et l'un de ses subordonné défait une armée perse. Le siège de Baghdad commence le 22 juin 1630 et se poursuit jusqu'au 14 novembre sans succès. Après cet échec Hüsrev Pacha décide de reprendre les opérations l'année suivante, En 1631 lorsque l'échéance arrive il temporise avant de reprendre le siège dans l’attente de renfort et le il est démit de son office[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ayhan Buz: Osmanlı sadrazamları, Neden Kitap, İstanbul, 2009, (ISBN 978-975-254-278-5) p. 92
  2. Joseph von Hammer: Osmanlı Tarihi (condensation: Mehmet Ata) Milliyet Yayınları, İstanbul, cilt II p. 200–201