Gazaupouy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gazaupouy
Gazaupouy
Tour d'Estrepouy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Lectoure-Lomagne
Intercommunalité Communauté de communes de la Ténarèze
Maire
Mandat
Guy Saint-Mézard
2014-2020
Code postal 32480
Code commune 32143
Démographie
Population
municipale
302 hab. (2015 en augmentation de 5,96 % par rapport à 2010)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 31″ nord, 0° 27′ 05″ est
Altitude Min. 83 m
Max. 220 m
Superficie 20,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Gazaupouy

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Gazaupouy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gazaupouy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gazaupouy

Gazaupouy (Gasaupoi en gascon) est une commune française située dans le département du Gers, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune de Gascogne arrosée par l'Auvignon. Située au nord-est de Condom, c'est une commune limitrophe du département de Lot-et-Garonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Gazaupouy[1]
Moncrabeau
(Lot-et-Garonne)
Ligardes Pouy-Roquelaure
Condom Gazaupouy
Castelnau-sur-l'Auvignon La Romieu

Toponymie[modifier | modifier le code]

La terminaison en -pouy, fréquente en Gascogne, désigne une hauteur (du latin podium). Le préfixe Gazau pourrait venir de casau, jardin.

En 1801, la commune est connue sous le nom de Gazempuis[2]. Au XXIe siècle le nom de la commune se prononce Gazaupouye, bien que la prononciation académique serait Gazaupoui. En conséquence de cette prononciation le nom de la commune s'écrit Gasaupoi en gascon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la mouvance franco-anglaise, la seigneurie de Fimarcon, coincée entre l'Agenais, la Lomagne et l'Armagnac vécut pendant trois siècles dans une insécurité notoire. Les seigneurs construisirent un système de défense dont les vestiges sont encore apparents. Plus que d’une ceinture militaire, organisée, il s'agissait de refuge, de protection locale. Gazaupouy en faisait partie.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Guy Saint-Mézard [3]    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 302 habitants[Note 1], en augmentation de 5,96 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
1 1781 0741 0751 1281 0431 0141 015970884
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
878901826757743727720670608
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
606580483510510524506510456
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
414347316292297301288298302
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Pour ses fêtes patronales, le village de Gazaupouy organise une course landaise comptant pour le challenge de l'Armagnac et L'Escalot avec habituellement la ganaderia Dargelos.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Henry Marcellin (?-1941) : commandant mort pour la France au maquis de Meilhan (Gers) qu'il codirigeait avec le docteur Reynaud ;
  • Georges Courtès (1941-) : historien et homme politique né à Gazaupouy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]