Gaz sur réseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les automates cellulaires
Cet article est une ébauche concernant les automates cellulaires.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Un gaz sur réseau est un type d'automate cellulaire destiné à simuler le comportement d'un fluide.

Description[modifier | modifier le code]

Les gaz sur réseau sont des méthodes permettant de déterminer des solutions numériques aux équations de Navier-Stokes dans le cadre d'un automate cellulaire.

Un gaz sur réseau modélise l'espace sous le forme d'un réseau à deux ou trois dimensions. Le fluide est modélisé par des particules qui peuvent se déplacer entre les nœuds du réseau ; ces particules sont considérées comme ayant toutes la même masse.

Chaque itération de l'automate cellulaire procède en deux phases :

  • Une phase de propagation : les particules possédant une vitesse non nulle se déplacent vers un nœud adjacent, suivant les mailles du réseau.
  • Une phase de collision : si plusieurs particules arrivent sur le même nœud, leur nouvelle direction est déterminée par des règles de collision. Ces règles conservent le nombre de particules, la quantité de mouvement et l'énergie avant et après les collisions.

Voir aussi[modifier | modifier le code]