Gay Globe Magazine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Point (homonymie).
Logo du fil de presse Le National

Gay Globe Magazine est une revue gaie canadienne de format magazine, publiée depuis 1998 à Montréal et à l'origine sous le nom de Revue Le Point, et dont toutes les éditions sont déposées àux bibliothèques nationales du Québec et du Canada. Bien que principalement en langue française, Gay Globe Magazine propose régulièrement des articles en anglais sur son fil de presse Le Point, souvent rédigés par Andrew Spano jusqu'en 2011. Une fois la publication lancée sur papier en noir et blanc au début 1998, l'éditeur d'origine est allé chercher le journaliste Roger-Luc Chayer, qui venait de terminer six ans de présence à la revue RG[1] (1993 à 1999) et un passage au Journal de Montréal (1998). Toutes les collaborations de Roger-Luc Chayer à RG sont publiées sur le site de Gay Globe Média[1]. Roger-Luc Chayer, qui a fait l'acquisition de la Revue Le Point en 2002, est l'actuel éditeur du Groupe Gay Globe Magazine, en plus de diriger la première WebTV gratuite gaie francophone au monde Gay Globe TV [2] et a aussi été chroniqueur sur les ondes de TQS (Canal V), dans le cadre de l'émission Le Midi avec André Arthur. Il a été responsable de la chronique Mourial sur la descente dans le tiers-mondisme de la ville de Montréal et ces émissions sont disponibles en rediffusion sur le site de Gay Globe Média[3].

Roger-Luc Chayer a contribué comme éditeur de Gay Globe Magazine à la rédaction de nombreux textes spécialisés. Dès 2002, le magazine a été converti du noir et blanc vers la couleur, a augmenté le nombre de pages de 12 à 96 pour se stabiliser plus tard à des éditions de 32 à 48 pages. Il a organisé une équipe de ventes de manière à assurer la continuité dans le temps d'une publication 100 % gratuite tant en papier que sur le web. Gay Globe Magazine tente d'offrir à ses lecteurs un matériel exclusif qui va au-delà de la nouvelle en publiant des enquêtes qui intéressent particulièrement la communauté gaie et qui sont parfois nécessaires, comme dans le cas des abus auprès des personnes en phase terminale du SIDA, de la gestion de fonds de certaines associations et de décisions politiques qui concernent les gais. Gay Globe Magazine se présente comme un contre-poids du pouvoir en place, son thème est "Gay Globe Magazine va là où les autres ne vont pas".

Gay Globe Magazine est le résultat d'une symbiose entre un groupe de divisions qui l'approvisionnent en nouvelles exclusives. Le-National, le World-National, Webmed, Gay Globe TV, Disques A Tempo, Canal dalida sont les autres divisions de Gay Globe Média qui œuvrent à produire des nouvelles et des actualités exclusives de même que du contenu culturel. Gay Globe TV (GGTV) est la division la plus récente. Lancée en 2006[4], elle offre une WebTV gaie avec des actualités, des films classiques et de nombreuses émissions qui sont toutes archivées comme s'il s'agissait d'une bibliothèque en images, sous forme d'un menu déroulant.

Depuis quelques années, Gay Globe Magazine consacre ses couvertures à des personnalités internationales qui ont un impact positif ou négatif sur l'évolution et l'épanouissement de la communauté LGBT en général. C'est ainsi que des couvertures ont été consacrées à Barbara Eden, Justin Bieber, Brigitte Bardot, Cyndi Lauper, au Pape François, à la Princesse Stéphanie de Monaco, Michel Jasmin, Michèle Richard, Brad Pitt, Au Sultan du Brunei, à la Reine Élisabeth II, André Arthur, Liza Minnelli, Vladimir Poutine, au Prince Harry, à Barack Obama, à Éric Duhaime, à Clémence DesRochers, à Angela Lansbury et à de nombreuses autres personnalités.

Le 1er septembre 2016, le Groupe Gay Globe célébrait le 10e anniversaire de Gay Globe TV.

En septembre 2016, Gay Globe entamait sa 15e année de partenariat avec Céline Dion qui supporte la publication de matériel lié à la prévention et au traitement du VIH/SIDA dans le magazine.

Description[modifier | modifier le code]

Gay Globe Magazine est un magazine grand format 8,5 X 11, publié sur papier glacé 140M qui s'adresse principalement aux personnes de la communauté gaie, à leurs familles et amis. Il s'est engagé à traiter de la question de la prévention SIDA en priorité car la maladie est le plus grand fléau de cette communauté depuis 1980 et affecte directement la qualité de vie du lectorat[5].

L'éditeur, Roger-Luc Chayer, est ex-Président de l'Association Canadienne des Journalistes du chapitre de Montréal[6] (élu membre du Comité exécutif le 18 octobre 2010), et membre de la Fédération Européenne de Presse. Il possède les nationalités canadienne et française.

Le contenu du Gay Globe Magazine est ainsi constitué : Actualités internationales, nouvelles brèves locales et nationales, dossiers SIDA, VIH et sur la recherche en général, dossiers santé pour hommes, esthétique, beauté, alimentation, dossiers politiques et sociaux, éditoriaux, alertes santé, les grands LGBT de l'antiquité et courrier des lecteurs.

Équipe, personnalités artistiques ou politiques, partenaires et/ou contributeurs[modifier | modifier le code]

Gay Globe Magazine a publié les écrits de grands noms de la culture depuis 1998 dont des textes de l'abbé Raymond Gravel, Michel Girouard, Mathieu Chantelois, Denise Bombardier, Jean-Luc Romero (militant gay et politicien français) et de nombreuses autres personnes très impliquées dans leurs domaines professionnels. Gay Globe Magazine et/ou son éditeur Roger-Luc Chayer bénéficient de l'appui et/ou de l'amitié de grands noms de la culture comme Céline Dion, René Angelil, Richard Abel (pianiste), Doris Day, Elizabeth Taylor, David Brudnoy (animateur radio CBS de Boston), Elton John dans le cadre des Jeux Gais de Chicago de 2006, de Lady Alys Robi, Jean Doré (ex Maire de Montréal), Antonine Maillet (auteure et écrivaine canadienne), de Ryan O'Neal, du comédien/animateur Jasmin Roy et de l'auteur Pierre Salducci qui participaient à un documentaire sur la Revue Le Point, nom d'origine de Gay Globe et d'André Arthur (animateur radio et TV, ex-député fédéral au Canada).

Le 11 novembre 2012, en présence du Lieutenant-Gouverneur du Québec de passage à Montréal, au nom du Gouverneur Général du Canada et par ordre de Sa Majesté la Reine Elizabeth II, l'éditeur de Gay Globe Média, Roger-Luc Chayer, a été décoré de la Médaille du Jubilé de Diamant de la Reine pour l'ensemble de sa carrière journalistique, pour sa carrière internationale de musicien et de chef d'orchestre tant au Canada qu'en Europe. Le discours du Lieutenant Gouverneur du Québec rendait un vibrant hommage au travail réalisé parfois dans l'ombre du récipiendaire. En 2014, à la suite de la publication de couvertures avec Céline Dion, Vladimir Poutine et le Maire de Montréal Denis Coderre, la version PDF du magazine enregistre des records de tous les temps avec près de 20,000 téléchargements en 10 jours (Juin2014).

Versions papier et Web[modifier | modifier le code]

Gay Globe Magazine est publié gratuitement en version papier et Internet en PDF[7]. Il est aussi lu par un public international ou des régions éloignées du Québec[8] qui souhaite avoir accès à une information neutre et de qualité. Il possède une banque d'abonnés de plus de 9000 personnes (mai 2017) qui reçoivent toutes les nouveautés directement par courrier électronique et ce, tout à fait gratuitement.

Gay Globe Magazine est présent sur le Web depuis la création[4] de Le-National.com en 1998. Gay Globe Magazine a notamment toujours utilisé les résultats statistiques de ses textes publiés sur le Web pour déterminer ce qui était le plus apprécié ou recherché par ses lecteurs. Le Point, nom d'origine, est devenu en 2009 Gay Globe Magazine, qui emprunte le nom de sa division WebTV. Le format papier reste inchangé. Les articles ont été sélectionnés afin de mieux cibler la santé et les intérêts nouveaux de son lectorat.

Depuis 2010, Gay Globe Média occupe la première place des médias s'adressant aux communautés LGBT au Québec selon Alexa et les outils comparatifs neutres.

Le site web est consulté par près de 108,000 visiteurs uniques (avril 2017) qui concomment plus de 600,000 éléments.

Autres divisions du Gay Globe Magazine[modifier | modifier le code]

Au fil des années, Gay Globe Magazine a ajouté des divisions qui font du magazine une publication interactive utilisant les ressources les plus diversifiées pour générer des résultats concrets. Les divisions sont les suivantes : Magazine Le Point, Gay Globe Magazine, Le Point version PDF Web 100 % interactif avec liens actifs, Le-National, Le World National (anglais), Webmed (santé), Disques A Tempo (enregistrements musicaux, création et manufacturation de cd de musique classique et diffusion), Gay Globe TV (webTV gaie canadienne), Canal Dalida, Calendrier de la Fierté et le fil de presse francophone international "Le Point".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]