Gavin Hamilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gavin Hamilton
Image dans Infobox.
Vénus accordant, à Pâris, Hélène pour épouse par Gavin Hamilton (1782-84)
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Mouvement

Gavin Hamilton, né en 1723 à Lanark, mort le à Rome, est un peintre néo-classique écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il appartient à la famille qui a donné son nom à la ville d'Hamilton.

Il se forme à l'université de Glasgow puis part étudier à Rome dans les années 1740, sous la direction d'Agostino Masucci.

Après un bref retour en Écosse, il peint plusieurs portraits à Londres.

Il retourne en 1756 à Rome, où il réside jusqu'à sa mort en 1798, tout en ayant une activité importante en tant qu'archéologue et marchand d'œuvres d'art antiques[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il fut très proche de l'école classique de Winckelmann. Amateur de la peinture de Poussin et des écrits de Homère, il encouragea le goût pour un style classique grec strict. Il incita aux fameuses fouilles d'Athènes, Stuart et Revett qui influencèrent le style néo-classique.

Hormis quelques portraits de nobles, la plupart de ses sujets appartiennent à la Grèce ou à la Rome classiques. Son œuvre la plus célèbre est un cycle de six tableaux tirés de l'Iliade d'Homère qu'il commença en 1758 et acheva près de vingt ans plus tard[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Grande Galerie - Le Journal du Louvre, sept./oct./nov. 2011, n° 17.
  2. Tate Britain, Aggripine

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]