Gave du Marcadau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marcadau (homonymie).

Gave du Marcadau
Illustration
Le Gave du Marcadau près du pont d'Espagne.
Caractéristiques
Bassin collecteur Adour
versant gauche
Régime nival
Cours
· Coordonnées 42° 48′ 25″ N, 0° 13′ 09″ O
Confluence le gave de Jéret
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Sources : Google Maps

Le gave du Marcadau est un torrent pyrénéen français, précurseur du gave de Jéret et à travers lui, du gave de Cauterets dont ils constituent le cours principal, dans le département des Hautes-Pyrénées, en Lavedan.

Il tire son nom du port du Marcadau, lieu d'échanges entre les deux versants de la chaîne pyrénéenne.

Cours[modifier | modifier le code]

Le gave du Marcadau nait au cirque du Marcadau sur les flancs du port du Marcadau. Simplement dénommé ruisseau du port du Marcadau, il est rejoint par le gave de Cambalès et le ruisseau de Bassia au pied du cirque, puis par le gave d'Arratille en haut de la vallée du Marcadau, et prend alors son nom de gave du Marcadau. Il serpente dans cette vallée puis est rejoint au niveau du pont d'Espagne par le gave de Gaube pour former le gave de Jéret.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Le gave du Marcadau résulte de la réunion en fond de vallée des :

  • (G) gave des Batans, réunion des :
    • (G) gave de Cambalès, en provenance du col de Cambalès (2 706 m)
      • (G) ruisseau de Bassia, en provenance du lac de Bassia et du lac Nère
    • (D) ruisseau du port du Marcadau
  • (D) gave d'Arratille, en provenance du col d'Arratille (2 501 m)
(G) Affluent rive gauche ; (D) Affluent rive droite ; (CP) Cours principal, signale le nom donné à une partie du cours d'eau prise en compte dans le calcul de sa longueur.

On peut aussi l'assimiler au ruisseau du Marcadau[1], faisant ainsi des gaves de Cambalès (2,4 km) puis d'Arratille (4,2 km) ses affluents.

Il se renforce enfin des eaux du vallon du Pouey Trénous (3,7 km, rive droite).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gave de Cauterets (Q45-0400) sur le site du Sandre, consulté le 3 août 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]