Gauri Lankesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gauri Lankesh
Gauri Lankesh.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Rajarajeshwari Nagar (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
P. Lankesh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Indrajit Lankesh (en)
Kavitha Lankesh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Chidanand Rajghatta (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Distinction

Gauri Lankesh, née le , et morte le , est une journaliste indienne. Elle est la fille du journaliste et poète P. Lankesh, récompensé par un Filmfare Award du meilleur film en kannada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Inde, d'une famille Lingayate le 29 janvier 1962, elle a deux frères travaillant dans le monde du cinéma[1]. Elle est rédactrice au tabloïd Lankesh Patrike, fondé en 1980 par son père, P. Lankesh. Elle a commencé sa carrière en travaillant pour The Times of India. Elle participe au programme Journalistes en Europe fondé par Philippe Viannay[2].

Prise de position[modifier | modifier le code]

Elle est connue pour ses prises de position en faveur des femmes. Elle se prononce également ouvertement contre le système des castes[3] comme Bhimrao Ramji Ambedkar et critique le conservatisme et les nationalistes hindous. Cela lui vaut d’être poursuivie par deux fois, pour diffamation, par deux membres du parti du Premier ministre Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), principal parti nationaliste du pays. Elle est très critique à l'encontre des nationalistes hindous et se bat pour la condition des femmes et la liberté de la presse dans son pays[4]. Elle s'oppose à la politique Hindutva (mouvement nationaliste indien)[5].

Assassinat[modifier | modifier le code]

A 55 ans, elle est tuée par balles mardi 5 septembre 2017 à Bangalore[6]. Elle ouvrait la porte d'entrée de sa résidence lorsque des tueurs à moto l'ont abattue de deux balles dans la poitrine et une dans la tête, a rapporté l'agence de presse Press Trust of India[7]. C’est le deuxième assassinat de journaliste rationaliste en deux ans au Karnataka.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Who is Gauri Lankesh? », The Indian Express,‎ (lire en ligne)
  2. Olivier Da Lage, « Gauri Lankesh, qui vient d'être asassinée à Bangalore, est une ancienne du programme Journalistes en Europe fondé par Philippe Viannay. », sur @odalage, 10:40 am - 5 sep 2017 (consulté le 11 septembre 2017)
  3. « 2017-09-06 : Communiqué, Assassinat de Gauri Lankesh en Inde - internationalfreethought.org », sur www.internationalfreethought.org (consulté le 11 septembre 2017)
  4. « Inde : La journaliste Gauri Lankesh sauvagement assassinée à son domicile | Reporters sans frontières », sur RSF (consulté le 11 septembre 2017)
  5. « Le meurtre de Gauri Lankesh met l’accent sur la liberté de la presse », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  6. « En Inde, la journaliste Gauri Lankesh assassinée. Comme Kim Wall ou Anna Politkovskaïa », TV5MONDE,‎ (lire en ligne)
  7. « Inde. La journaliste, Gauri Lankesh, a été tuée par balles », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ouvrages par ou sur Gauri Lankesh listés par WorldCat