Gauge (actrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gauge
Description de cette image, également commentée ci-après

Gauge (1980- )

Nom de naissance Elizabeth R. Deans
Alias
Gauge, Gage, Guage, Paige, Sally Gauge
Naissance (34 ans)[1]
Hot Springs, Arkansas[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Distinctions
Caractéristiques physiques
Taille 1,50[1]
Poids 42[1]
Yeux Verts[2]
Cheveux Bruns[1]
Signes distinctifs
Carrière
Années d’activité 1997-2007[1]
Nombre de films + 170 films
IAFD
AFDB

Elizabeth R. Deans, dite Gauge (prononcer [ɡeɪdʒ]), née le à Hot Springs, Arkansas, est une actrice de films pornographiques américaine et une danseuse hors pair[1], [3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gauge est née le à Hot Springs dans l'Arkansas, États-Unis[4].

Elle rapporte qu'elle était presque mourante après avoir absorbé une forte quantité d'alcool en alors qu'elle travaillait dans un club de striptease en Arkansas. Elle dit que son alcoolémie était à 0,4% (environ 4 g/l )[5].

Gauge se marie le à un certain Jason[Qui ?] dont elle divorce en [6],[7].

Elle habite une propriété de 10 ha en Arkansas depuis et suit des cours à l'université[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Gauge débute dans l'industrie du film pornographique en 2000 à l'âge de 19 ans[1] sous la direction d’Ed Powers dans More Dirty Debutantes #129.

D’origine hispanique, cette actrice de petite taille (1,50 m) est réputée pour son allure juvénile dans des films « hards » appartenant au genre Gonzo. Son image professionnelle est celle d'une actrice soumise à l’égard de ses partenaires masculins. Elle est également connue pour ses positions sexuelles acrobatiques (notamment le poirier anal qui, comme son nom l'indique, consiste à être sodomisée tout en faisant le poirier).

Le 16 février 2001 elle est élue meilleure actrice pornographique de l'année ainsi que meilleure actrice sur la sodomie et les positions sexuelles.

Après avoir tourné quelques 140 films, elle a arrête ses activités en 2007[1] en raison d'un conflit au sujet de son contrat. Elle continue toutefois à apparaître sur Internet.

Devenue "surgical technologist" (spécialiste de questions d'hygiène et d'aseptisation dans les blocs chirurgicaux américains), plusieurs de ses candidatures sont rejetées du fait de son passé dans l'industrie pornographique. Ses déboires ont fait l'objet d'un article en 2013 : "Fired for doing porn: The new employment discrimination" (Licenciée pour avoir tourné dans un porno : la nouvelle discrimination à l'emploi)[9].

En août 2013, via son compte Twitter, elle annonce son retour devant les caméras avec un film pornographique intitulé Brazzers[10] qui paraît au mois de Septembre de la même année.

Physique[modifier | modifier le code]

Elle porte un tatouage dans le bas des reins représentant un grand soleil au centre duquel figure la lettre « m », un autre sur le bas de la nuque et un troisième sur la face dorsale du pied droit[1].

Filmographie (succincte)[modifier | modifier le code]

  • More Dirty Debutantes #129, 2000
  • More Dirty Debutantes #137, 2001
  • Young And Anal #19, 2000
  • Naughty Teenage Lesbians, 2000
  • Weapons of Ass Destruction 2, 2003
  • Buttfaced 7, 2003
  • Gauge VS Aurora Snow, 2005 (compilation + inédits)

Une filmographie plus complète, en anglais, peut être consultée ici

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonial Résultat Récompense Film
2001 XRCO Award Nomination Teen Dream (Septembre 2014) NC
2002 XRCO Award Nomination Orgasmic Oralist[11] NC
Nomination Cream Dream[11] NC
2003 KSEXradio Listener’s Choice Award Lauréat Favorite Hummers on Film by a KSEX Host[12] NC
XRCO Award Nomination Cream Dream[13] NC
Lauréat Best Threeway Sex Scene (prix partagé avec Aurora Snow & Jules Jordan)[14] Trained Teens
2005 KSEXradio Listener’s Choice Award Lauréat Favorite Porn Star (Not a KSEXradio Host)[15] NC

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Biographie personnelle
  2. [1]
  3. (en) EJ Dickson, « Fired for doing porn: The new employment discrimination », Salon.com,‎ . Archivé sur [2], le 1er Octobre 2013. Consulté le 1er Octobre 2013.
  4. (en) Cindi Loftus « Interview with Gauge », Xcitement magazine archivé le 26-07-2004 sur [3] (consulté le 23 juin 2007).
  5. (en) Gene Ross « Gauge Dies – Almost », AdultFYI,‎ (consulté le 23 juin 2007).
  6. (en) « www.ilovegauge.com »
  7. (en) Hector Skineticky « Gauge Gets Married », AdultFYI,‎ (consulté le 23 juin 2007).
  8. (en) Cindi Loftus « Xcitement Interviews >> Gauge », Xcitement magazine,‎ juillet 2008 (consulté le 9 août 2008).
  9. (en) « Fired for doing porn : the new employment discrimination », sur Salon.com,‎ (consulté le 7 novembre 2014)
  10. (en) « Gauge », Internet Adult Film Database (consulté le 15 janvier 2015)
  11. a et b (en) Tricia Devereaux, « XRCO Nominations », AdultDVDTalk,‎ (consulté le 16 août 2014)
  12. (en) « Second Annual KSEXradio Listener’s Choice Awards Winner’s Announced », AVN,‎ (consulté le 2 août 2013)
  13. (en) « Belladonna Dominates XRCO Nominations », AVN,‎ (consulté le 16 août 2013)
  14. (en) Heidi Pike-Johnson, « Evil Angel's The Fashionistas Big Winner At XRCOs Thursday Night », AVN,‎ (consulté le 2 août 2013)
  15. Todd Lewis, « KSEX Announces Winners of Listeners’ Choice Awards », AVN,‎ (consulté le 2 août 2013)