Gauche anticapitaliste (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gauche anticapitaliste.

Gauche anticapitaliste
Image illustrative de l’article Gauche anticapitaliste (Espagne)
Logotype officiel.
Présentation
Fondation 1995 (comme Espacio Alternativo)
2009 (comme Izquierda Anticapitalista)
2015 (comme Anticapitalistas)
Journal Poder Popular
Positionnement Gauche radicale[1]
Idéologie Trotskisme[1]
Socialisme
Écosocialisme
Anticapitalisme
Féminisme
Républicanisme
[réf. nécessaire]
Affiliation nationale Podemos
Affiliation européenne Gauche anticapitaliste européenne
Affiliation internationale Quatrième Internationale
Site web www.anticapitalistas.org
Représentation
Parlement européen[2]
2 / 54

Gauche anticapitaliste (en espagnol : Izquierda Anticapitalista, IA) est une organisation politique espagnole de gauche ou de gauche radicale. Elle est la section espagnole de la Quatrième Internationale. Sa branche catalane se nomme Revolta Global.

Elle a été fondée en 1995 sous le nom d'Espacio Alternativo (Espace alternatif) par d'anciens militants de la Ligue communiste révolutionnaire. Après son union ratée avec le Mouvement communiste, elle rejoint Gauche unie. Elle se constitue en parti politique le lors d'une conférence, dans le but de concourir aux élections européennes de 2009[3]. À cette occasion, elle choisit de changer de dénomination, optant pour Izquierda Anticapitalista[4]. Elle est reconnue comme parti politique par le ministère de l'Intérieur en .

La Gauche anticapitaliste contribue au lancement de ce qui devient Podemos, un parti large de gauche partiellement issu du mouvement des Indignés[5]. En , malgré les débats qui divisent ses leaders, Izquierda Anticapitalista adhère à Podemos[6]. Teresa Rodríguez, militante d'IA et syndicaliste enseignante, est élue députée européenne sur les listes de Podemos en mai 2014. Elle intègre celui-ci en et change une nouvelle fois de dénomination officielle, optant pour Anticapitalistas[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Giulio Ferraresi, « Left populism, Laclau, and the case Podemos », sur eurovision.eu, .
  2. au sein de Podemos.
  3. Juanma Romero. «Una corriente trotskista de IU se convierte en partido». Público. 22 de noviembre de 2008.
  4. (en) « Espacio Alternativo becomes Izquierda Anticapitalista and decides to stand in European elections », International Viewpoint, 24 novembre 2008.
  5. (es) « Pablo Iglesias prepara su candidatura a las europeas: "Me han pedido que dé el paso" », Eldiario.es, 14 janvier 2014.
  6. Christophe Barret, Podemos : pour une autre Europe, Paris, Cerf, , 249 p. (ISBN 978-2-204-10503-3), p. 41
  7. (es) «Izquierda Anticapitalista decide dejar de ser un partido político para integrarse en Podemos». eldiario.es. EFE. 16 de enero de 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]