Gato Barbieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbieri.
Gato Barbieri
Description de cette image, également commentée ci-après
Gato Barbieri en 1970.
Informations générales
Nom de naissance Leandro Barbieri
Naissance
Rosario Drapeau de l'Argentine Argentine
Décès (à 83 ans)
New York Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical jazz
Instruments saxophone ténor
Labels Impulse! Records, A&M Records, Flying Dutchman Records, United Artists Records, ESP-Disk, Durium Records, Columbia Records

Leandro Barbieri dit Gato Barbieri, né à Rosario en Argentine le et mort le [1] à New York, est un saxophoniste ténor argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de charpentier, Gato Barbieri s'essaye au violon et découvre le saxophone par son oncle maternel[2]. Il débute en prenant pendant cinq ans des cours de clarinette à Buenos Aires, puis aborde le saxophone alto et la composition. Il joue dans l’orchestre de Lalo Schifrin en 1953 et choisit le ténor en 1955[3].

En 1970, il apparaît et joue dans le film Carnet de notes pour une Orestie africaine[4] de Pier Paolo Pasolini[3].

Il gagne une notoriété mondiale après son passage au festival de jazz de Montreux et à la suite de sa contribution, en 1972, à la bande originale du Dernier Tango à Paris de Bernardo Bertolucci (sous la direction d’Oliver Nelson)[3].

En France, un de ses titres est choisi par Jean-Louis Foulquier comme générique de son émission Pollen sur France-Inter dans les années 1980 et 1990. Le morceau, Europa, est une libre adaptation d'un titre de Carlos Santana intitulée Europa earth's cry heaven's smile.

Éléments de discographie[modifier | modifier le code]

  • Complete communion, Don Cherry, 1965
  • In search of the mystery, 1967
  • Confluence, en duo avec Dollar Brand, 1968
  • The Jazz Composer's Orchestra, Michael Mantler, 1968
  • Escalator over the hill, Carla Bley, 1969
  • The Third World, 1970
  • El pampero, 1971
  • Fenix, 1971
  • Last Tango in Paris, bande originale du film de Bernardo Bertolucci, 1972
  • Under fire, 1973
  • Bolivia, 1973
  • Chapter one: Latin America, 1973
  • Chapter two: Hasta siempre, 1973
  • Tropic Appetites, Carla Bley, 1974
  • Yesterdays, 1974
  • Chapter three: Emiliano Zapata, 1975
  • Chapter four: Alive in New York, 1975
  • Caliente !, 1976
  • Ruby, Ruby, 1976
  • Tropico, 1978...
  • Apasionado, 1981...
  • Passion and fire, 1984
  • Seven servants, bande originale du film de Daryush Shokof, 1996
  • Qué pasa, 1997
  • Ché, corazon!, 1999
  • The Shadow of the Cat, 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Latin Jazz saxophonist Gato Barbieri dies at age 83 », sur kelownadailycourier.ca, 2 avril 2016.
  2. « Le dernier tango de “Gato” Barbieri », sur Le Monde, .
  3. a b et c Voir sur francemusique.fr.
  4. Titre original : Appunti per un'Orestiade africana.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]