Gatehouse prison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la ville de Londres
Cet article est une ébauche concernant la ville de Londres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

51° 29′ 57″ N 0° 07′ 44″ O / 51.4992, -0.129 La Gatehouse Prison était une prison située dans le quartier de Westminster à Londres. Construite en 1370, elle fut fusionnée à une prison de l'Abbaye de Westminster. Elle fichait ses prisonniers et Old Bailey la sollicitait pour obtenir des informations sur d'anciens prisonniers[1]. Démolie en 1776, le site de cette prison fait partie du Westminster scholar's Crimean War Memorial au XXIe siècle.

Pendant le XVIIe siècle, plusieurs dissidents connus ou condamnés pour trahison y ont été emprisonnés, tels Laurence Vaux[2], Christopher Holywood[3], Richard Lovelace, Samuel Pepys, Henry Savile [4] et Sir Walter Raleigh. Le roman To Althea, from Prison fut rédigé alors que Lovelace y était emprisonné. Savile et Raleigh furent transférés à la Tour de Londres lorsque la prison fut démolie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James Neild Forsythe, State of the Prisons in England, Scotland, and Wales, Not for the Debtor Only, But for Felons Also, and Other Less Criminal Offenders. London: Routledge, 2000. ISBN 0-415-23127-2
  • (en) Lawrence Edward Tanner, Westminster School, Its Buildings and Their Associations. P. Allan, 1923.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Personnel de rédaction, « Historical Background to the Proceedings of the Old Bailey », Old Bailey Proceedings Online,‎ (consulté le 12 novembre 2010)
  2. (en) Vincent Scully. « Laurence Vaux » dans The Catholic Encyclopedia, vol. 15, New York: Robert Appleton Company, 1912. consulté le 12 novembre 2010
  3. (en) J.H. Pollen, « Christopher Holywood » dans The Catholic Encyclopedia, 1910, New York: Robert Appleton Company. Consulté le 12 novembre 2010
  4. (en) Personnel de rédaction, « The Book of Prisoners », Camelot International,‎ (consulté le 12 novembre 2010)