Gaston Vuillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaston Vuillier
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Gaston Vuillier (Perpignan, 1845 - Gimel-les-Cascades, 1915) est un artiste dessinateur, voyageur et ethnographe français, qui travailla pour les grandes revues illustrées du XIXe siècle, en particulier Le Tour du monde et Le Monde illustré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Perpignan, le 7 octobre 1845, Gaston Vuillier est le fils naturel d’une jeune servante, Anne Pont et de Paul Vuillier, maître de forge installé dans la vallée de la Boulzane. Il passe son enfance dans les Pyrénées audoises puis devient pensionnaire au lycée de Perpignan[1].

En 1878, jeune peintre, il contacte la maison Hachette pour rencontrer Édouard Charton qui l'embauche comme illustrateur dans ses magazines[1].

À partir de 1892, c’est en Corrèze, à Gimel-les-Cascades, que Vuillier trouve son port d’attache, fasciné par la beauté des paysages de ce lieu. Il lutte farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades.

Il peint de célèbres œuvres et des autoportraits tels que Le Vocero, La Sorcière, Le Pavillon, Au bord de l'étang.

Passionné également par les pays méditerranéens, il publia des ouvrages sur la Sicile, la Tunisie, la Corse, la Sardaigne. Il s'attacha particulièrement aux Baléares, et publia en 1888 Voyage aux Îles baléares. Accueilli à plusieurs reprises par l'archiduc Louis-Salvador de Habsbourg-Lorraine dans ses propriétés de Majorque, il éprouva beaucoup de sympathie pour ce mécène, ouvert aux arts et aux sciences[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gaston Vuillier en personne, Bérose, encyclopédie en ligne des savoirs anthropologiques.
  2. Leur relation cordiale est amplement développée dans le roman de Jean-Louis Sarthou L'Archiduc sans frontière, éditions du Vieux Caroubier, 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Fabre et Anna Iuso, Gaston Vuillier ou le trait du voyageur, biographie illustrée, Garae Hesiode, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :