Gaston Tuaillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaston Tuaillon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Gaston Tuaillon, né le à Fourneaux (Savoie) et mort le à Grenoble, est un romaniste et dialectologue savoyard de langue savoyarde (dialecte Arpitan) .

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Tuaillon se diplôme en 1941 à Saint-Jean-de-Maurienne. Il est actif dans la Résistance, étudié et enseigne dans les écoles de Lyon. En 1953, il passe l'agrégation, enseigne jusqu'en 1957 à Mâcon et Lyon et obtient un poste de 1957 à 1961 au centre de recherche à Paris [lequel ?]. Il part ensuite à l'Université de Grenoble. En 1972, il est qualifié en tant que professeur à Strasbourg avec Georges Straka pour leurs Études de dialectologie gallo-romane. Il a été à Grenoble professeur d'histoire de la langue française et dialectologie gallo-romane (émérite en 1989). De 1973 à 1980, il est secrétaire de la Société de Linguistique Romane.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Gaston Tuaillon, « Limite nord du provençal à l'est du Rhône », Revue de linguistique romane, Paris, Société de linguistique romane avec le concours du Centre national de recherche scientifique, vol. 28 « cahier 109-110 »,‎ , p. 127-142 (ISSN 0035-1458, OCLC 1681180, lire en ligne).
    En dernière page figure une carte considérée princeps.
  • (avec Jean-Baptiste Martin) Atlas linguistique et ethnographique du Jura et des Alpes du Nord. Francoprovençal central, 3 Vol., Paris 1971-1981.
  • Comportement de recherche en dialectologie française, Paris 1976.
  • (avec Ernest Schüle, Rose-Claire Schüle e Tullio Telmon) L'Atlas des patois valdôtains. État des travaux 1978, Osta 1979.
  • Les régionalismes du français parlé à Vourey, village dauphinois, Grenoble 1983.
  • Le francoprovençal. Progrès d'une définition, Valdosta 1983.
  • (éditeur) Du Moyen Age au 19e siècle. Hommage à Robert Deschaux, Grenoble 1989.
  • (éditeur, avec Michel Contini) Atlas linguistique roman, 4 vol., Roma 1996-2009 (Volum serior da fé).
  • (éditeur et traducteur) Laurent de Briançon, Trois poèmes en patois grenoblois du XVIe siècle, Grenoble 1996.
  • (éditeur et traducteur) Bernardin Uchard, La Piedmontoize. Poème en francoprovençal de Bresse, en hommage au Maréchal Lesdiguières (1619), Roma 2000.
  • (éditeur et traducteur) La littérature en francoprovençal avant 1700, Grenoble 2002.
  • Le francoprovençal. Tome premier. Définition et délimitation. Phénomènes remarquables, Valdosta 2007.
  • (éditeur et traducteur) Nicolas Martin, Noëls et chansons en français et en patois savoyard (Lion 1555), Montmélian 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]