Gaston Paris (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gaston Paris
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité

Gaston Louis Henri Joseph Paris, né le 9 octobre 1886 à Dijon et mort le 13 août 1952 dans la même ville, est un architecte français qui a bâti essentiellement à Dijon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaston Paris est un architecte dijonnais du début du XXe siècle dont l’œuvre la plus connu est l'hôtel "Le central", situé place Grangier[2]. Domicilié au no 26 de la rue Audra à Dijon, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur le 27 février 1950 par le maire de Dijon Félix Kir, dont il est le premier adjoint depuis octobre 1947 [3]. Il est enterré dans le cimetière communal de Plombières-lès-Dijon [4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

  • Maison de style Art déco, située au à l'angle de la rue Montmartre (no 15) et de la rue Bernard-Courtois (no 6), en 1924 [5].
  • Immeuble de style Art déco, situé au no 1 rue Bernard Courtois, en 1926 [6].
  • Hôtel "Le central", de style Art déco, en 1928 [7].
  • Le foyer des étudiantes étrangères, situé à l'angle du boulevard de La Trémouille (no 16) et de la rue Joseph-Tissot. De style Art déco avec son toit-terrasse solarium, son coin coupé et son bow-window, il est construit en 1928[8] et réaménagé par les architectes Guy Charentenay et André Zielinski entre 1989 et 1990 pour le conseil régional de Bourgogne [9].
  • Immeuble de style Art déco, situé au no 7 rue Michel-Servet en 1930[10].
  • Immeuble dit "Building Darcy" de style Art déco[11], aux no 4-6 rue Millotet et no 2-4 avenue Maréchal Foch, en 1933 [12].
  • Pavillon du tourisme, de style Bauhaus, situé place Darcy, en collaboration avec l'architecte Paul Chaudonneret et inauguré le 27 octobre 1952[13].
  • Faculté des sciences, située au no 32 Recteur-Marcel-Bouchard et boulevard Gabriel[14]. Les premières esquisses sont dessinées par Gaston Paris, qui décède en 1952 [15]. Remplacé par les architectes Barade Roger, Chaudonneret Paul et Ruault François pour une réalisation entre 1957 et 1968[16].

Ouges[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.geneanet.org/cimetieres/view/7539604/persons/?individu_filter=PARIS%2BGaston
  2. Benjamin Tainturier (CLP), « Côte-d'Or - Patrimoine. Dijon : zoom sur l’hôtel central, place Grangier », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  3. http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&VALUE_1=19800035%2F96%2F12008&FIELD_1=COTE&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P
  4. http://www.cimetieres-de-france.fr/defunt/ficheDefunt/1217355
  5. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001083
  6. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001062
  7. « Hier et aujourd’hui. La rue du Château à Dijon », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  8. « Histoire. Dijon : le boulevard de la Trémouille à travers les siècles », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  9. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001174
  10. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21002140
  11. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001019
  12. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001015
  13. Charlotte Becquart, « Architecture. Dijon : le Pavillon Darcy a du style », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  14. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA21000072
  15. « La création du Campus universitaire Montmuzard - L'Observatoire des CAUE », sur L'Observatoire des CAUE (consulté le ).
  16. Benjamin Tainturier (CLP), « Côte-d'Or - Patrimoine. Dijon : un peu d'histoire pour comprendre le campus », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  17. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA21000091