Gaston Haustrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gaston Haustrate
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nationalité
Activités

Gaston Haustrate est un écrivain, critique de cinéma et journaliste français, né à Tourcoing le et mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière de journaliste dans la presse régionale, puis se spécialise dans la critique cinématographique. Il collabore à la revue Cinéma à partir des années 1960[2]. Succédant à Pierre Billard, il en devient le rédacteur en chef en 1967, avec Marcel Martin et Henri Moret, puis seul à partir de 1972.

Il est par ailleurs l'auteur de plusieurs romans et fait une apparition dans le film La Machine de Paul Vecchiali.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages sur le cinéma 
  • Le Guide du cinéma 1895-1945, Syros, 1984
  • Le Guide du cinéma 1946-1967, Syros, 1984
  • Le Guide du cinéma 1968-1984, Syros, 1985
  • Arthur Penn, Édilig, 1986
  • Bertrand Blier, Édilig, 1988
  • Entretiens avec Jean-Pierre Mocky, Édilig, 1989
Romans 
  • Le Sauvetage du proscrit. Une histoire de typographes, Éditions de l'Atelier, 1990
  • Au tribunal de la mémoire, Jean Picollec, 1991
  • Les Lendemains d'hier, Aléas, 1993
  • N'oublie jamais, Nicolas..., Aléas, 1993
  • L'Enfer de la charité, Aléas, 1994
  • Un Masque en bandoulière, Temps des Cerises, 1998
  • Vous avez dit « accident » ?, Caliban, 2000
  • Les Sept Anniversaires, France Europe, 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Gaston Haustrate : le journaliste et écrivain passait sa retraite près de Dieppe », sur actu.fr, (consulté le 21 janvier 2019)
  2. Jusqu'en 1985

Liens externes[modifier | modifier le code]