Gaston Brenta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaston et Brenta.
Gaston Brenta
Naissance
Schaerbeek (Bruxelles)
Décès (à 66 ans)
Schaerbeek (Bruxelles)
Activité principale compositeur et écrivain

Gaston Édouard Brenta, né à Schaerbeek le et décédé à Schaerbeek le , est un compositeur et écrivain belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, il rêvait déjà d'être compositeur. Il étudia auprès de Paul Gilson. En tant qu'élève de ce maître, il était également membre du groupe de compositeurs bruxellois Les Synthétistes. À partir de 1931 il travailla pour la RTB et en 1953 il y créa et organisa la discothèque. Il dirigea également la programmation musicale francophone.

Brenta fut également 3e bugle à la Chapelle musicale du 4e régiment des carabiniers, sous la direction de René Deceuninck.

Il fut un compositeur international et membre de jury. Son œuvre Deuxième concerto pour piano et orchestre fut choisie en 1968 comme œuvre imposée au Concours Reine Élisabeth.

Il fut également membre de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique.

Il publia en outre le Panorama de la musique belge au XIXe siècle, les Notes brèves sur les symphonies de Beethoven, une biographie détaillée de Paul Gilson et une étude sur Adolphe Sax et la facture instrumentale.

Son œuvre comporte environ cinquante partitions.

Compositions[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • 1922 Prélude idyllique et scherzo pour orchestre
  • 1926 Chevauchée fantastique pour orchestre de chambre
  • 1934 Nocturne pour orchestre
  • 1937 La boîte à soldats pour orchestre
  • 1940 Arioso et moto perpetuo pour orchestre
  • 1946 Symphonie pour orchestre
  • 1951 Farandole burlesque pour orchestre
  • 1953 Concerto nº 1, pour piano et orchestre
  • 1954 Le bal chez la Lorette pour orchestre
  • 1955 Candide pour orchestre - textes: André Burgaud (scénario: Jean-Jacques Etchevery)
  • 1958 Concertino, pour trompette et orchestre à cordes
  • 1962 Saxiana, pour saxophone et orchestre à cordes
  • 1963 Airs Variés pour de belles Ecouteuses, pour basson et orchestre
  • 1968 Pointes sèches de la Belle Epoque pour piano et orchestre à cordes
  • 1968 Concerto nº 2 pour piano et orchestre
  • 1968 Matinée, pour orchestre
  • Airs variés pour de belles écouteuses pour basson et orchestre à cordes

Œuvres pour harmonie et harmonie-fanfare[modifier | modifier le code]

  • 1926 Variations sur un thème congolais, pour orchestre d'harmonie
  • 1926 Marche Barbare
  • 1928 Zo'Har d'après Catulle Mendès pour orchestre d'harmonie
  • 1943-1944 In Memoriam Paul Gilson pour orchestre d'harmonie ou orchestre d'harmonie-fanfare (en collaboration avec Simon Poulain)

Messes et musiques sacrées[modifier | modifier le code]

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

1929 Le Khadi dupé, Bruxelles, La Monnaie

Ballets[modifier | modifier le code]

1928 Zo'har 1947 Florilège de valses 1954 Le Bal chez la Lorette 1955 Candide

Musique vocale et chant choral avec orchestre ou instruments[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Œuvres pour piano[modifier | modifier le code]

Œuvres pour harpe[modifier | modifier le code]

  • 1940 Dessin animé

Publications[modifier | modifier le code]

  • Panorama de la musique belge au XIXe siècle, 1938

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Diana von Volborth-Danys: CeBeDeM et ses compositeurs affilies : biographies, catalogues, discographie, Bruxelles: Centre belge de documentation musicale, 1977. Vol. I : A-L : 1977 : 211 p.; Vol. II : M-Z : 1980 : 276 p.
  • René Bernier: In memoriam Gaston Brenta, Academie Royale de Belgique. Bulletin de la Classe des Beaux-Arts. 51 (1969), S. 151-155.
  • Marc Honneger: Dictionnaire de la musique, Paris: Bordas, 1970-76
  • Jean-Marie Londeix: Musique pour saxophone, volume II : repertoire general des œuvres et des ouvrages d'enseignement pour le saxophone, Cherry Hill: Roncorp Publications, 1985
  • Jean-Marie Londeix: 125 ans de musique pour saxophone, repertoire general des œuvres et des ouvrages d'enseignement pour le saxophone, Paris: Leduc, 1971
  • Bernard Gavoty, Daniel Lesur, Pour ou contre la musique moderne?, Paris: Flammarion, Editeur, 1957, 340 p.
  • Karel De Schrijver: Bibliografie der Belgische Toonkunstenaars sedert 1800, Leuven : Vlaamse Drukkerij, 1958, 152 p.
  • Francis Pieters: Grootmeesters van de Simfonie en de Blaasmuziek - De Synthetisten in: FEDEKAMNIEUWS Tweemaandelijks orgaan van de Fedekam Vlaanderen, 27e jaargang, nr. 3- juni 1982, pp. 178–181
  • Jozef Robijns, Miep Zijlstra: Algemene muziekencyclopedie, Haarlem: De Haan, (1979)-1984, (ISBN 978-90-228-4930-9)
  • Wolfgang Suppan, Armin Suppan: Das Neue Lexikon des Blasmusikwesens, 4. Auflage, Freiburg-Tiengen, Blasmusikverlag Schulz GmbH, 1994, (ISBN 3-923058-07-1)
  • Paul Frank, Burchard Bulling, Florian Noetzel, Helmut Rosner: Kurzgefasstes Tonkünstler Lexikon - Zweiter Teil: Ergänzungen und Erweiterungen seit 1937, 15. Aufl., Wilhelmshaven: Heinrichshofen, Band 1: A-K. 1974. ISBN 3-7959-0083-2; Band 2: L-Z. 1976. ISBN 3-7959-0087-5
  • Storm Bull: Index to biographies of contemporary composers, Vol. II, Metuchen, N.J.: Scarecrow Press, 1974, 567 p., (ISBN 0-8108-0734-3)
  • Index to music necrology : 1969 necrology, Notes (Music Library Association), 1970, p. 721
  • Zenei lexikon, Budapest: Zenemukiado Vallalat, 1965
  • Music in Belgium : contemporary Belgian composers, Brussels: Manteau, 1964, 158 p.
  • P Townend: Who's who in music and musicians' international directory 1962, New York: Hafner Publishing Co., 1962, 331 p.
  • Pierre V.R. Key: Pierre Key's musical who's who - A biographical survey of contemporary musicians, New York: Pierre Key, 1931, 498 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]