Gaspare Diziani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaspare Diziani
Santi Apostoli (Venice) - La vergine col Bambino, san Giuseppe, san Govanni Battista e sant'Antonio da Padova (1755) Gaspare Diziani.jpg

Vierge à l'enfant - Église Santi Apostoli Venise

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Abraham et l'apparition des trois anges.

Gaspare Diziani (Belluno, - Venise, ) est un peintre italien rococo, actif au XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaspare Diziani a été un élève de Gregorio Lazzarini et un adepte de Sebastiano Ricci. Entre 1710 et 1720, il réalise une série de huit peintures dont une Marie-Madeleine pour l'église Santo Stefano (it) à Belluno et une Entrée à Jérusalem pour San Teodoro à Venise. Il peint également trois fresques de la Vie de sainte Hélène à la Scuola del Vin près de l'église San Silvestro.

De 1717 à 1720, il voyage en Allemagne où il est un temps scénographe à la cour de Dresde à Munich ainsi qu'à l'Opéra de Venise.

De 1726 à 1727, il se rend à Rome sur invitation du cardinal Ottoboni et peint en 1726 la décoration de l'église San Lorenzo in Damaso.

En 1728, il s'établit définitivement à Venise où il restera jusqu'à sa mort.

La Sala dei Pastelli à Ca' Rezzonico possède une quadratura de Diziani représentant au plafond une fresque allégorique du Triomphe de la poésie (la Poésie, entouré par la Peinture, l'Architecture, la Musique et Sculpture).

Il a aussi réalisé de nombreux tableaux de petites dimensions (sujets mythologiques) et dessins.

Son fils Antonio Diziani fut un peintre de vedute.

Jacopo Marieschi a été un de ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Date connue[modifier | modifier le code]

Date non connue[modifier | modifier le code]

La conversion de saint Paul, Basilique Sainte-Justine (Padoue)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]