Gaspard de Santa-Cruz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre du récit de Gaspar da Cruz

Gaspard de Santa-Cruz (Gaspar de Cruz) est un missionnaire dominicain portugais, né vers 1520 à Evora[1], et décédé le 5 février 1570 à Lisbonne. Il fut le premier missionnaire du Cambodge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Envoyé en Inde avec onze autres religieux de cet ordre, il fonde un monastère à Goa en 1548. Venant de l'île de Malacca[2], il arrive en 1550 dans la province vietnamienne de Hà Tiên, à cette époque territoire khmer[3].

Il réside à la cour royale en 1555[4] et séjourne à Angkor Vat en 1556[5]. En 1556, il reste un mois à Canton, mais ne peut former une communauté chrétienne[6].

Il revient à Lisbonne en 1569, est nommé archevêque de Malacca et se consacre aux victimes de la peste.

Notamment aidé de renseignements fournis par Pereira, un compatriote prisonnier en Chine pendant dix-sept ans, il écrit le premier ouvrage européen entièrement consacré à la Chine, le Tractado em que se contam muito por extenso as cousas da China[7], paru à Evora au Portugal en 1569[8], republié en Anglais, à Londres, par Samuel Purchas en 1625.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]