Gaspard de Barth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barth (homonymie).

Erreur Lua dans mw.wikibase.entity.lua à la ligne 88 : data.schemaVersion must be a number, got nil instead.

Gaspard de Barth (Barthius en latin ; né le 21 juin 1587 à Custrin, mort le 17 septembre 1658 à Leipzig) est un érudit allemand du début du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 9 ans, il récitait tout Térence par cœur sans faire une seule faute, et à 12, rédigea les Psaumes de David en vers latins[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a laissé :

  • des commentaires estimés sur Claudien (1612), sur Rutilius (1655), sur Stace, 1664, sur Juvénal (publié seulement en 1827)
  • un poème latin, en 12 chants, Zodiacus vitae christianea, 1623
  • des mélanges sous le titre d' Adversaria, 1624
  • petits poèmes (1607)
  • Erotodidascalus (traduction latine de la suite de la Diane de Montemayor (1625)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.231