Gaspard d'Ennetières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gaspard d'Ennetières est un poète de langue française et fonctionnaire des Pays-Bas du Sud. Né à Tournai vers l'an 1554 il est décédé en 1622.

Alors que sous le règne d'Albert et Isabelle les Pays-Bas du Sud éprouvés par de longues années de désordre et de guerre commençaient à se relever économiquement, les belles lettres se mirent à refleurir.

À côté d'une brillante littérature néo-latine encouragée par le gouvernement - dont le plus illustre modèle était Juste Lipse - l'on vit également s'épanouir des œuvres en néerlandais et en français.

Gaspard d'Ennetières fut un de ces poètes et écrivains qui livrèrent en français leurs productions à l'imprimerie également renaissante.

L'on garde de lui:

  • Élégie et chans funèbres sur le trespas de Mademoiselle Marguerite de Marquais, Douai, 1584.
  • La vie de sainct Malchus, moine Syrien, tirée des épistres de sainct Hierosme, Tournai, 1621. Poème didactique en trois chants.

À côté de cette œuvre littéraire il fut commis à l'administration des domaines et finances des Pays-Bas.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, tome I, Bruxelles, 1935, p. 319.