Gaspard, Melchior et Balthazar (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaspard, Melchior & Balthazar
Auteur Michel Tournier
Pays Drapeau de la France France
Genre roman
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution 1980
Nombre de pages 271

Gaspard, Melchior & Balthazar publié en 1980, est le quatrième roman de Michel Tournier.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le romancier prend appui sur le mythe des rois mages qui lui permet d'imaginer les voyages des légendaires rois mages aux motivations diverses (amour, beauté, pouvoir) qui se transforment en quête mystique et leur fait traverser un Orient reconstitué avec un souci d'authenticité. L'invention d'un quatrième personnage montre le goût de Tournier pour la subversion humoristique[1] : Taor, prince de Mangalore, retardataire à la recherche de la recette du loukoum, vient troubler et vivifier le mythe en devenant le premier à consommer l'eucharistie.

Adaptation[modifier | modifier le code]

La version pour enfants, publiée en 1983, a pour titre Les Rois Mages (collection Folio junior no 280, 1985, 157 p.)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. article de Susanna Alessandrelli présenté sur http://www.fabula.org/revue/document1483.php
  2. « Superprof Ressources », sur Superprof Ressources (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arlette Bouloumié, « La conversion dans Vendredi ou les Limbes du Pacifique, Le Roi des Aulnes et Les Rois Mages de Michel Tournier », dans Didier Boisson et Élisabeth Pinto-Mathieu (dir.), La conversion : textes et réalités, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 419 p. (ISBN 978-2-7535-3344-8, lire en ligne), p. 69-79.