Gary Jennings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jennings.
Gary Jennings
Naissance
Buena Vista, Virginie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 70 ans)
Pompton Lakes (en), New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Gary Jennings, né le à Buena Vista (Virginie) et mort le à Pompton Lakes (New Jersey), est un romancier américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un imprimeur, Gary Jennings a eu un parcours scolaire atypique. N'ayant fréquenté que très peu l'école, il est pratiquement autodidacte[1].

Après des études à l'Art Students League of New York, il a travaillé comme dessinateur publicitaire et comme journaliste. Il a également été correspondant de guerre pour l'armée pendant la guerre de Corée, puis rédacteur en chef de deux magazines pour hommes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Ses romans historiques ont été des best-sellers internationaux comme Azteca et Marco Polo, où l'auteur a effectué au préalable de nombreuses recherches avant leur écriture. Ils s'adressent plutôt à un public adulte, du fait de nombreux passages à connotation pornographique très détaillés, notamment de la mise en scène de relations incestueuses, homosexuelles, pédophiles et zoophiles (Cf. Azteca et Marco Polo).

Série historique « Azteca »
  • Azteca, éditeur Librairie générale française, 1991, traduit par Martine Leroy ((en) Aztec, 1980). Roman historique relatant l'histoire de l'empire aztèque jusqu'à sa conquête par les Espagnols.
  • L'Automne aztèque, Éditions du Rocher, 1999, traduit par Karin Bodson ((en) Aztec Autumn, 1998). Histoire du peuple aztèque après la conquête espagnole.
  • Sang aztèque, Éditions du Rocher, 2002, traduit par Philippe Baudoin ((en) Aztec Blood, 2001). Les Aztèques dans la nouvelle société mexicaine.
  • Rage aztèque, Éditions du Rocher, 2007, traduit par Thierry Chevrier, avec Nathalie Nunes ((en) Aztec rage, 2006).
Diptyque « Marco Polo, les voyages interdits »

Tomes 1 Vers l'orient.

Tomes 2 À la cour du grand khan.

Diptyque « L'Empire barbare »

Publié en un volume — Raptor — dans la version originale en anglais.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Myrrha, revue Fiction no 113, avril 1963, ((en) Myrrha, 1962) ;
  • Aux bons Soins de Harry Wry, Alfred Hitchcock Magazine no 32, décembre 1963, ((en) C/O Harry Wry, 1963) ;
  • Et ensuite ?, revue Fiction no 220, avril 1972, ((en) Next, 1969) ;
  • Au bout du rêve, revue Fiction no 239, novembre 1973, ((en) After all the dreaming ends, 1969) ;
  • La Chasse aux spectres, revue Fiction no 240, décembre 1973, ((en) Specialization, 1971) ;
  • Une soirée en enfer, revue Fiction no 241, janvier 1974, ((en) How we pass the time in Hell, 1971) ;
  • Tom-le-chat, revue Fiction no 252, décembre 1974, ((en) Tom Cat, 1970).

Références[modifier | modifier le code]