Gary Hume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gary Hume
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Tenterden (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Représenté par
Matthew Marks Gallery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Mouvement

Gary Hume est un artiste né dans le Kent, en Angleterre, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses œuvres commencent à être connues dans les années 1990, et il devient le leader de ceux qu'on appellera les Young British Artists[1].

Style[modifier | modifier le code]

Son travail, inspiré par Andy Warhol, Patrick Caulfield, Joseph Beuys et Michael Craig-Martin, adapte d'une manière original le minimalisme, le conceptualisme et le pop art[1].

Il est connu, entre autres, pour le sentiment d'anonymité dont ses peintures au « gloss paint » donnent l'impression, par exemple Four Doors I (1989-90) ou Snowman. Son utilisation d'une peinture très lisse, achetée dans le commerce, lui permet de s'abstraire des questions de tonalité ou de profondeur pour se concentrer sur ce qui l’intéresse ː la surface, la structure et la couleur[1].

L'utilisation de peinture laquée sur aluminium permet à la fois de créer un détachement par rapport à la peinture traditionnelle (huile sur toile) tout en incorporant littéralement le spectateur dans l’œuvre, en raison de la réflexivité du support[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Il a été finaliste en 1996 pour le Prix Turner. Il a représenté l'Angleterre en 1999 à la Biennale de Venise.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Falconer, Morgan., Why your five year old could not have done that : modern art explained, Thames & Hudson, (ISBN 978-0-500-29047-7 et 0-500-29047-4, OCLC 793688707, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]