Garudimimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Garudimimus brevipes

Garudimimus
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution du crâne de Garudimimus brevipes
À gauche, trois vues différentes du crâne tel que découvert ; à droite, les mêmes après reconstitution dans son état avant la déformation liée à la fossilisation.
La barre horizontale noire mesure 5 centimètres.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Sous-ordre Theropoda
Micro-ordre Coelurosauria
Clade Tyrannoraptora
Clade Maniraptoriformes
Clade  Ornithomimosauria
Famille  Deinocheiridae

Genre

 Garudimimus
Barsbold[1], 1981

Nom binominal

 Garudimimus brevipes
Barsbold[1], 1981

Garudimimus est un genre éteint de dinosaures ornithomimosauriens de la famille des deinocheiridés. Il a été découvert dans la formation de Bayan Shireh en Mongolie. Cette formation géologique est mal datée, au sein du Crétacé supérieur, entre le Cénomanien et le Santonien.

Une seule espèce est rattachée au genre : Garudimimus brevipes, décrite par Barsbold en 1981[1].


Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom nom générique combine le nom de « Garuda », un homme-oiseau fabuleux de la mythologie bouddhiste et le mot latin « mimus », « imitateur ». Le nom spécifique vient des mots latins « brevis », « court », et « pes », « pied », qui rappelle la longueur réduite du métatarse de l'animal[1].

Description[modifier | modifier le code]

Garudimimus n'est connu que par un seul spécimen presque complet d'un individu subadulte, référencé GIN 100/13. Après avoir été créé et décrit sommairement par Rinchen Barsbold en 1981[1], le fossile n'a été étudié en détail qu'en 2004 et 2005, principalement par Yoshitsugu Kobayashi[2],[3].

Garudimimus est un ornithomimosaurien de taille moyenne, estimée par Gregory S. Paul en 2010, à 2,50 mètres de long, pour un poids de 30 kg[4]. Thomas Holtz, en 2011, évalue sa taille à 4 mètres de long, pour un poids équivalent à celui d'un « mouton »[5]. Son fémur mesure 37,1 centimètres de long[3].

Il présente des caractères évolués comme de très grands yeux, ainsi que l'absence totale de dents, une caractéristique que l'on retrouve, parmi les ornithomimosauriens, principalement dans les familles des Deinocheiridae et des Ornithomimidae[6].

Par contre, il ne montre pas une grande adaptation à la course comme les animaux de ces deux dernières familles. En effet, ses pattes arrière sont relativement courtes avec des pieds massifs avec quatre orteils et même un premier orteil vestigial, contre trois doigts chez les genres plus évolués. Son ilium court au niveau de sa hanche confirme que la musculature de ses jambes n'était pas aussi développée que chez la plupart des ornithomimosauriens évolués.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Garudimimus est considéré comme un omnivore, se nourrissant de plantes et peut-être d'insectes et de petits mammifères.

La comparaison des anneaux sclérotiques des orbites de Garudimimus avec celles des reptiles et oiseaux modernes, fait penser à un mode de vie cathéméral, c'est-à-dire actif par intervalles au cours du jour[7]. Il en serait de même pour les genre Ornithomimus[7].

Classification[modifier | modifier le code]

Le cladogramme, établi en 2014 par Yuong-Nam Lee, Rinchen Barsbold, Philip J. Currie, Yoshitsugu Kobayashi, Hang-Jae Lee, Pascal Godefroit, François Escuillié et Tsogtbaatar Chinzorig, évalue les principaux genres (les mieux documentés) d'ornithomimosauriens[8]. Il montre la position de Garudimimus en groupe frère du célèbre Deinocheirus au sein de la famille des deinocheiridés :

Ornithomimosauria

Nqwebasaurus




Pelecanimimus




Shenzhousaurus




Harpymimus Harpymimus steveoc (flipped).jpg



Deinocheiridae

Beishanlong




Garudimimus



Deinocheirus Hypothetical Deinocheirus (flipped).jpg




Ornithomimidae

Anserimimus




Gallimimus Gallimimus Steveoc86 (flipped).jpg




Ornithomimus -Ornithomimus- sp. by Tom Parker (flipped).png



Struthiomimus










Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Rinchen Barsbold, « Bezzubyye khishchnyye dinozavry Mongolii", Sovmestnaia Sovetsko-Mongol'skaia Paleontologicheskaia Ekspeditsiia », Trudy, vol. 15,‎ , p. 28–39
  2. (en) Y. Kobayashi, Asian ornithomimosaurs, Texas, thèse de l'université méthodiste du Sud, , 340 p.
  3. a et b (en) Kobayashi, Y. et Barsbold, R. (2005). "Anatomy of Harpymimus okladnikovi Barsbold and Perle 1984 (Dinosauria; Theropoda) of Mongolia." In Carpenter, K. (ed.) The Carnivorous Dinosaurs. Indiana University Press: 97-126
  4. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press p. 112
  5. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  6. (en) Andrew Cuff, 2014. Composite tree of Ornithomimosauria| [url=https://arcuff.blogspot.fr/2014/12/ornithomimosaurs-birdy-mimicking.html]
  7. a et b (en) Schmitz, L. et Motani, R., « Nocturnality in Dinosaurs Inferred from Scleral Ring and Orbit Morphology », Science, vol. 332, no 6030,‎ , p. 705–8 (PMID 21493820, DOI 10.1126/science.1200043)
  8. (en) Y.N. Lee, R. Barsbold, P.J. Currie, Y. Kobayashi, H.J. Lee, P. Godefroit, F.O. Escuillié et T. Chinzorig, « Resolving the long-standing enigmas of a giant ornithomimosaur Deinocheirus mirificus », Nature, vol. 515, no 7526,‎ , p. 257–260 (PMID 25337880, DOI 10.1038/nature13874, Bibcode 2014Natur.515..257L)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Garudimimus Barsbold, 1981 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]