Garradin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Garradin est un logiciel libre de gestion d’association en ligne sous licence AGPL v3, et un service. Accessible via un navigateur, il peut être utilisé avec n’importe quel ordinateur, tablette ou ordiphone.

À la fin de l’année 2011[1], dans le cadre du lancement d’un atelier participatif de réparation de vélos à Dijon, La rustine, se pose la question de l’outil de gestion de l’association qui devait être simple et pas cher. Après un tour des logiciels existants, plus maintenus ou compliqués à utiliser, voire à installer, la décision est prise de se lancer dans le développement (solution jugée plus facile) d’un outil qui serait libre et plus facile à utiliser. Garradin, dont le nom signifie « argent » en Wagiman était né.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancement en 2012[2], le logiciel utilise des squelettes similaires au système de gestion de contenu SPIP. Un plugin pour SPIP est même développé.

Il est présenté aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) en 2017 à Saint-Étienne.

En 2021, avec la version 1.1, Garradin abandonne la compatibilité avec SPIP pour la syntaxe Brindilles. Le service Garradin est, aujourd’hui, utilisé par plus de trois mille associations. Mais il existe d’autres instances qui le proposent, Zourit par exemple, et il est packagé pour YunoHost.

Principes[modifier | modifier le code]

L’idée est d’avoir un logiciel, donc un site, léger et facile à utiliser par n’importe qui, sans formation comptable spécifique préalable. Le logiciel propose ainsi, pour la partie comptabilité une saisie « assistée » par catégories d’écritures avec des comptes « favoris » (les comptes comptables les plus utilisés) : dépenses, recettes, créances et virement qui limite les erreurs de saisie pour les opérations les plus courantes.

Par ailleurs, le site de Garradin n’utilise pas de framework du style Bootstrap qui alourdissent les pages. Et comme c’est un logiciel libre, Garradin propose des sauvegardes de la base de données de l’association au format sqlite et en plus de l’export des tables au format CSV ou ODS. Il y a aussi une préoccupation très forte des données personnelles :

  • les membres qui ont accès à l’interface de gestion de l’association peuvent accéder à l’intégralité des informations que l’association a sur eux et les modifier eux-mêmes ou les supprimer sans avoir à le demander ;
  • une association qui utilise le service Garradin peut supprimer à tout moment les données de l’association, elles sont supprimées définitivement.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Garradin propose cinq fonctionnalités clés :

  • gestion des membres de l’association et des cotisations, saisir une cotisation, gestion des rappels, envois de courriels, une cotisation peut être basée sur un champ calculé ;
  • comptabilité, le plan comptable associatif français de 2018 est proposé, mais il est possible d’utiliser d’autres plans comptables ;
  • gestion de documents, en plus de ceux liés aux membres ou aux écritures comptables ainsi que la possibilité d’écrire des textes collaborativement (compte-rendus de réunion par exemple) ;
  • site-vitrine ;
  • des sauvegardes, automatiques ou ponctuelles de la base de données, et des exports de toutes les tables (adhérents, comptabilité).

Des extensions intégrées, Tāima pour le suivi du temps des bénévoles par exemple, complètent ces fonctionnalités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation du logiciel au RMLL de 2018 à Saint-Étienne https://garradin.eu/static/Presentation_RMLL_2018.pdf
  2. Garradin : gestionnaire d'association léger, complet et libre https://linuxfr.org/news/garradin-gestionnaire-d-association-leger-complet-et-libre, site Linuxfr.org, consulté le 7 octobre 2021

Liens externes[modifier | modifier le code]