Garnier Frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Garnier-Flammarion)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garnier.

Logo de la maison d'édition
Logo de la collection GF
Repères historiques
Création 1833
Disparition 1983

Les éditions Garnier Frères (parfois Garnier et Frères, ou simplement éditions Garnier) étaient une maison d'édition française (1833-1983) et une librairie parisienne. Les marques GF (GF-Flammarion, GF-Dossier, GF-Étonnants Classiques, GF-Corpus devenue GF-Corpus/Philosophie et GF-Corpus/Lettres, GF-Philosophie, etc.) subsistent comme collections chez l'éditeur Flammarion, et Classiques Garnier chez Infomedia.

Historique[modifier | modifier le code]

Historique de Garnier Frères[modifier | modifier le code]

En 1833, les frères Auguste et Hippolyte Garnier fondent leur maison d'édition.

En 1838, ils fondent leur librairie en 1888.

Dictionnaire national de Louis-Nicolas Bescherelle, d'abord avec Simon Éditeur, puis seuls.

En 1893, ils lancent leurs célèbres Classiques Garnier jaunes à appareil critique et prix modique.

En 1983, la maison d'édition Garnier Frères ferme et le fonds est repris par les Presses de la Cité, une filiale dédiée d'Infomedia.

En 2000, la liquidation d'Infomedia semble mettre la marque en veilleuse.

Les Classiques Garnier sont rachetés en 2008 par les éditions Champion Electronique France, devenues en 2009 Classiques Garnier Numérique. Sous la direction éditoriale de Claude Blum, ils publient simultanément sur supports papier et numérique l'ensemble de leurs ouvrages.

Historique de la collection GF Flammarion[modifier | modifier le code]

Jean Garnier et Henri Flammarion décident de créer en 1964 une collection de poche appelée « Garnier-Flammarion ». Cette collection de poche se caractérise par son fonds très varié (philosophie, littérature classique ou contemporaine) et des ouvrages accompagnés d'un appareil critique et de notes explicatives. Cette dernière caractéristique a permis à la collection d'acquérir une certaine notoriété auprès du public lycéen et étudiant[1],[2].

En 1979, la collection Garnier-Flammarion devient GF, cependant c'est la mention « GF-Flammarion » qui est affichée jusqu'en 2006 sur les couvertures des ouvrages de la collection.

En 1995, Flammarion lance la sous-collection Étonnants Classiques pour les plus jeunes[3]. La première version de la couverture de cette collection comporte la mention GF-Flammarion comme sa collection mère. Elle sera remplacé par le logo GF à partir de 2006 en même temps que la collection mère.

Avant le milieu des années 1990, la collection GF n'a pas de modèle unique de couverture, chaque ouvrage comporte une couverture particulière avec une typographie qui lui est propre. C'est vers 1996 que la collection acquiert une charte graphique unique. Chaque ouvrage comporte une image (photo, photomontage, dessin...) cernée par un cadre blanc et entourée d'un marquage dont la couleur varie selon le livre. Le titre de l'auteur et le nom de l'ouvrage sont écrits en Gill Sans par-dessus l'image, en noir ou blanc. Si nécessaire, la mention Édition avec dossier est placée dans une cartouche rouge au dessus de l'image. La mention de la collection (GF-Flammarion jusqu'en 2006 puis le logo GF rouge) est apposée au bas de l'image.

En 1997, Flammarion lance la collection « GF-Corpus » alors exclusivement consacrée aux thèmes philosophiques. Cette collection a pour vocation de réunir des extraits d'œuvres philosophique concernant un sujet en particulier (le droit, la liberté, le langage...). En 2001, Flammarion scinde la collection « GF-Corpus » en deux branches : « GF-Corpus/Philosophie » (le fonds principal) et « GF-Corpus/Lettres » (pour les concepts de théorie littéraire, comme L'Auteur, Le Tragique, Le Roman, etc.)[4]. La collection s'aligne sur la charte graphique de la collection-mère GF en 2011.

Fondateurs[modifier | modifier le code]

  • Auguste Garnier (1812-1887)
  • Hippolyte Garnier (ou souvent Hyppolite Garnier) (1815 ou 1816-1859)
  • Baptiste-Louis Garnier (1823-1893), mort au Brésil

Auteurs publiés[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. source « GF sur Flammarion.com »
  2. « Collection GF », sur bibliomonde.com (consulté le 12 juillet 2016)
  3. Cf. source « GF-EC sur Flammarion.com ».
  4. Cf. sources Marc Escola (« La théorie littéraire en poche » et « Fiche Marc Escola »)

Liens externes[modifier | modifier le code]