Garnerans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Garnerans
Garnerans
Église Saint-Jean-Baptiste sur la place du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Châtillon-sur-Chalaronne
Intercommunalité Communauté de communes Val de Saône Centre
Maire
Mandat
Dominique Viot
2014-2020
Code postal 01140
Code commune 01167
Démographie
Population
municipale
654 hab. (2016 en diminution de 0,91 % par rapport à 2011)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 21″ nord, 4° 50′ 25″ est
Altitude Min. 168 m
Max. 215 m
Superficie 8,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Garnerans

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Garnerans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Garnerans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Garnerans
Liens
Site web garnerans.com

Garnerans est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Commune située sur la rive gauche de la Saône.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Garnerans
Crêches-sur-Saône
(Saône-et-Loire)
Cormoranche-sur-Saône Bey
Garnerans Cruzilles-lès-Mépillat
La Chapelle-de-Guinchay
(Saône-et-Loire)
Saint-Didier-sur-Chalaronne Illiat

Histoire[modifier | modifier le code]

Garnerans est un toponyme d'origine germanique mais une présence gallo-romaine sur le territoire de la commune est fort probable puisqu'un tronçon de voie pavée a été retrouvé le long des berges de la Saône au lieu-dit Vieux Jonc.[réf. nécessaire]

En 1680, la paroisse de Garnerans est créée par détachement de celle de Bey et Claude Cachet de Montézan, 1er comte de Garnerans, conseiller au Parlement de Dombes, fait construire l'église ainsi que son ancien presbytère.[réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1935 1941 Jean-Claude Sollier[1] SFIO instituteur
1945 1956 Jean-Claude Sollier SFIO instituteur
1995 2008 Yves Picard   Réélu en 2001
2008 2014 Christiane Thibert    
2014 En cours Dominique Viot SE Ingénieur conseil
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 654 habitants[Note 1], en diminution de 0,91 % par rapport à 2011 (Ain : +5,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
672514770860946824856822793
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
771732717643641647617581568
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
589584530479463436420398378
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
394350335376484565623632640
2013 2016 - - - - - - -
667654-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ruines du château de Garnerans
Le château des nobles de Garnerans est cité depuis la fin du XIe siècle. En 1325 il en font aveu aux sires de Beaujeu.
  • Église Saint-Jean-Baptiste
  • Châteaux de Romans et de Montgone, tous deux du XVIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]