Gareth Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gareth Thomas
Description de l'image Gareth Thomas (rugby player).jpg.
Fiche d'identité
Naissance (42 ans)
à Bridgend, pays de Galles (Royaume-Uni)
Taille 1,9 m (6 3)
Surnom Alfie
Position centre, arrière, ailier
Carrière en junior
Période Équipe  
1996-1997 Bridgend RFC
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
Rugby à XV
1997-2001
2001-2003
2003-2004
2004-2007
2007-2010

Rugby à XIII
2010-2011

Cardiff RFC
Bridgend RFC
Celtic Warriors
Stade Toulousain
Cardiff Blues


Crusaders RL

 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
60 (100)[1]
59 (50)


31 (28)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1995-2007
2005
Drapeau : Pays de Galles Galles
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
100 (200)
3 (5)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 avril 2012.

Gareth Thomas, né le à Bridgend, est un ancien joueur de rugby gallois, international au rugby à XV et à XIII. Il a été le joueur gallois le plus sélectionné avec 100 sélections avec le XV gallois dont 50 en tant que capitaine. Il fut ensuite détrôné par Stephen Jones en . Il a également comptabilisé quatre sélections en équipe nationale de rugby à XIII en ayant marqué trois essais.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière dans le rugby à XV[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il a commencé le rugby au Pencoed RFC ou il atteint l’équipe espoir mais doit d’abords jouer une saison complète en senior avant de pouvoir décrocher un contrat avec un autre club.

Il joue ensuite à Bridgend où il obtient sa première sélection en 1993.

En 1998, il quitte Bridgend pour rejoindre Cardiff, il fait cela non pas pour l’argent mais pour pouvoir jouer en coupe d’Europe.

En 2003, il retourne jouer à Bridgend et remporte le championnat du pays de Galles. À ce moment, Bridgend appartient à un homme d’affaires, Leighton Samuel, qui était prêt à dépenser sans compter pour remporter ce championnat.

En 2004, il part jouer à Toulouse pour ensuite jouer avec les Cardiffs Blues.

En 2005, il participe à la finale de Coupe d'Europe face au Stade français au Murrayfield Stadium à Édimbourg. Il est titulaire sur l'aile gauche. Les toulousains gagnent le titre de champion d'Europe en s'imposant 12 à 18 après prolongation.

En marquant un essai pour Toulouse en 2006, il reçoit un coup à la tête. Il fut victime d’un infarctus deux semaines plus tard car une artère s’était rompue dans son coup. Il dut s’absenter 18 mois à la suite de cette blessure.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Gareth Thomas lors de la coupe du monde 2007.

Il honore sa première cape internationale en équipe du pays de Galles le 27 mai 1995 contre l'équipe du Japon[2]. Il rejoint le record gallois du nombre d'essais marqués par match[note 1] lors d'une rencontre contre l'Italie à Trévise en 1999, où il aplatit quatre fois la balle. Avant d'être dépassé par Shane Williams lors du Tournoi des six nations 2008, il est le gallois ayant marqué le plus d'essais (40). Avec 100 tests matchs joués, il est le joueur ayant le plus été sélectionné en équipe du pays de Galles. Il marque l'essai sur interception du plus loin du terrain, à la suite d'une course de 90 mètres lors d'une rencontre contre l'Australie en 1996.

Après avoir participé à trois coupes du monde entre 1995 et 2003, il devient en 2004 capitaine de l'équipe du Pays de Galles, qui effectue un Grand chelem lors du tournoi des six nations 2005. Cependant il manque les 2 derniers matchs pour une blessure au pouce.

Thomas est sélectionné pour la tournée de l'équipe des Lions britanniques et irlandais de rugby à XV en 2005. Entré à la suite de la blessure de Brian O'Driscoll dans les premières minutes de la rencontre contre la Nouvelle-Zélande, il est capitaine titulaire des deux autres matchs.

Au cours du tournoi des six nations 2007, il est nommé capitaine lors du dernier match du pays de Galles contre l'Angleterre après que Stephen Jones est sorti à la suite d'une fracture du poignet. Lors de son entrée sur le terrain, il égalise le record de Gareth Llewellyn avec 92 sélections en équipe nationale[3] et le dépasse lors du match contre l'Australie à l'ANZ Stadium de Sydney le , match perdu par le pays de Galles 29-23[4]. Sa centième sélection a été lors de la défaite du pays de Galles contre les Fidji comptant pour la coupe du monde de rugby à XV 2007. Marqueur d'essais émérite avec le pays de Galles, il bat le record de Ieuan Evans pour devenir le meilleur marqueur gallois avec quarante essais[5], soit le neuvième meilleur résultat mondial[6] (avant d'être dépassé par Shane Williams lors du Tournoi des six nations 2008).

Il participa à la Coupe du Monde 2007 où il fêta sa 100e sélection lors d’un match décisif contre les Fidji pour la qualification du tour suivant.

Reconversion dans le rugby à XIII[modifier | modifier le code]

En fin de contrat en mai 2010 avec les Blues de Cardiff, il quitte le rugby à XV pour le rugby à XIII en signant pour le club gallois des Crusaders RL[7], il devient également international gallois en rugby à XIII[8] et comptabilise 4 sélection et marque 3 essais.

Retraite sportive[modifier | modifier le code]

Il est consultant pour ITV au cours de la Coupe du monde de rugby à XV 2011 et 2015.

Le 25 octobre 2011, il décide de mettre un terme à sa carrière de joueur. Il ne pouvait plus, selon ses propos, se donner à 100 % au rugby. Le 5 janvier 2012, il entre dans le jeu Celebrity Big Brother 9 au côté notamment de l'acteur américain Michael Madsen ou des playmates Playboy américaines Kristina et Karissa Shannon. Le 27 janvier lors de la finale, il arrive en troisième position.

Récompense[modifier | modifier le code]

En 2006, il reçoit le Pat Marshall Award de la presse britannique spécialisée (au sein du Rugby Union Writers Club, créé en 1961), pour avoir été désigné meilleur joueur européen pour l'année 2005.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec les Lions britanniques[modifier | modifier le code]

  • 3 sélections
  • 1 essai (5 points)

Son Coming-out[modifier | modifier le code]

Accepter son homosexualité fut un long et dur combat pour Gareth Thomas[9].

Il a pris conscience de son homosexualité vers l'âge de 17, 18 ans, peu après avoir rencontré Jemma, sa future épouse[10]. Une fois que Gareth prit conscience de sa différence sexuelle, il ressent le besoin de cacher ses vrais sentiments à ses proches. Il se disait que le rugby n’était pas prêt pour quelqu’un comme lui. Il voulait être quelqu’un de discret. Cela lui mettait une pression constante en plus. En grandissant, il est tombé amoureux de l’acteur Lee Majors, qui incarnait Colt Seavers dans L'Homme qui tombe à pic[9]. Pour tromper les apparences, il a même épousée Jemma en 2002[10].

En 2006, Gareth fait deux tentatives de suicides, une après la troisième fausse couche de Jemma, dans la piscine de sa résidence toulousaine, alcoolisé au dernier degré, et une après le départ définitif de celle-ci une fois qu’il lui a annoncé son homosexualité fin 2006[10], sur la falaise d'une côte galloise où, durant vingt minutes il a pensé sauter[11].

Après un match catastrophique contre l’Australie au Millenium Stadium en novembre 2006, où Gareth était au plus bas de sa forme, son ancien assistant-sélectionneur, Scott Johnson, lui demanda de lui expliquer ce qui n’allait pas. Gareth redoutait ce moment depuis longtemps, mais il lui délivra son secret. Johnson prit alors les choses en mains et mis deux autres joueurs au courant: Stephen Jones et Martyn Williams[12]. Gareth Thomas a ensuite dévoilé ses penchants à ses coéquipiers des Cardiff Blues, sans que cela ne pose le moindre problème[12].

Par la suite, en décembre 2009, Gareth décida de faire officiellement son coming-out et il le fit dans le Daily Mail[12] avec l’aide de son ami et directeur commercial Emanuele Palladino.

Le 19 décembre 2009, après la parution de son interview dans laquelle il annonçait son homosexualité, Gareth jouait avec les Cardiff Blues contre Toulouse, son ancien club. Il reçut le soutien de toute son équipe. Et, arrivé sur la pelouse du Stadium de Toulouse, à l’annonce de son nom, au lieu de se faire huer par les 30 000 spectateurs toulousains comme ses coéquipiers, il fut gratifié d’un standing ovation[12],[11].

Il a reçu de nombreux messages de remerciements, d'anonymes mais aussi de sportifs de premier plan. Le nageur australien Daniel Kowalski et le plongeur anglais Tom Daley lui ont demandé conseil avant leur propre coming out[11].

Autour du sportif[modifier | modifier le code]

Un film biographique est actuellement en projet, sur sa carrière. L'américain Mickey Rourke avait été pressenti, mais finalement le comédien anglais Tom Hardy devrait l'interpréter[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls six autres joueurs ont réussi cet exploit

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas Gareth », sur www.itsrugby.fr (consulté le 27 avril 2012)
  2. « Profile of Gareth Thomas », sur uk.sports.yahoo.com, Yahoo!
  3. (en) « Thomas to deputise for injured captain », sur wru.co.uk, =Welsh Rugby Union,
  4. (en) « Australia 29–23 Wales », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 26 mai 2007)
  5. (en) « Statistiques de Gareth Thomas sous les couleurs de l'équipe du pays de Galles de rugby à XV », sur www.wru.co.uk, Welsh Rugby Union (consulté le 27 décembre 2009)
  6. (en) « Statistiques de Gareth Thomas sous les couleurs de l'équipe du pays de Galles de rugby à XV et des Lions britanniques et irlandais de rugby à XV », ESPN (consulté le 27 décembre 2009)
  7. (en) « Gareth Thomas switches codes in Crusaders move », sur news.bbc.co.uk, BBC (consulté le 5 mars 2010)
  8. (en) Thomas try not enough for Wales, sport.co.uk, 7 octobre 2010, consulté le 9 octobre 2010.
  9. a et b Bruno Lesprit, « Gareth Thomas, l’homo rugbyman », sur www.lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 8 avril 2017).
  10. a, b et c « Le rugbyman Gareth Thomas fait son «coming out» », sur www.slate.fr, Slate, (consulté le 8 avril 2017).
  11. a, b et c Silvère Beau, « Gareth Thomas : "Je voulais pouvoir sortir dans un bar gay, sans craindre les réseaux sociaux" », sur www.lejdd.fr, Le JDD, (consulté le 8 avril 2017)
  12. a, b, c et d « L'ancien toulousain, Gareth Thomas révèle son homosexualité », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 8 avril 2017)
  13. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18612030.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]