Gare du Thor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Thor
Image illustrative de l’article Gare du Thor
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Le Thor
Adresse 188 Rue de la Gare
84250 Le Thor
Coordonnées géographiques 43° 55′ 35″ nord, 4° 59′ 47″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) Avignon à Miramas
Voies 2
Quais 2
Altitude 53 m
Historique
Mise en service 29 décembre 1868
Architecte PLM
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Le Thor
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Le Thor
Géolocalisation sur la carte : communauté d'agglomération du Grand Avignon
(Voir situation sur carte : communauté d'agglomération du Grand Avignon)
Le Thor

La gare du Thor est une gare ferroviaire française de la ligne d'Avignon à Miramas, située sur le territoire de la commune du Thor dans le département de Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle est mise en service en 1868 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER PACA desservie par des trains régionaux. La gare d'Avignon-Centre est à 44 kilomètres

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare du Thor est située au point kilométrique (PK) 18,876 de la ligne d'Avignon à Miramas entre les gares de Gadagne et de L'Isle - Fontaine-de-Vaucluse. Son altitude est de 53 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « gare du Thor » est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation « l'embranchement d'Avignon à Cavaillon ». Elle est ouverte aux services grande et petite vitesse et des billets d'aller et retour à prix réduit, pour Avignon, sont proposés tous les jours aux voyageurs[1].

La « gare du Thor » figure dans la nomenclature 1911 des gares, stations et haltes, de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée[2]. Elle porte le no 11 de la ligne d'Avignon à Miramas, par Salon[3]. C'est une gare, pouvant expédier et recevoir des dépêches privées, qui dispose des services complets, de la grande vitesse (GV) et de la petite vitesse (PV), « à l'exclusion des chevaux chargé dans des wagons-écuries s'ouvrant en bout et des voitures à 4 roues à deux fonds et à deux banquettes dans l'intérieur, omnibus, diligences, etc. » et du service complet de la petite vitesse (PV)[4].

Durant la période 1880-1881, la gare a été « complètement restaurée et modifiée en partie »[5].

En 1930, le trafic marchandises est de 12 200 tonnes principalement des expéditions saisonnières de primeurs. Les envois de fruits concernent essentiellement du raisin de table expédié majoritairement en Alsace-Lorraine[6]. Pendant la période des vendanges, plus de 100 wagons partent chaque jour de la gare par trains complets[7].

En 1933, la gare est équipée d'un système de « bascule automatique pour chars à pont »[8].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi et fermé les samedis, dimanches et jours fériés[9].

Desserte[modifier | modifier le code]

Le Thor, est une gare régionale du réseau TER PACA, elle est desservie par des trains de la relation de Avignon-Centre à Marseille-Saint-Charles, ou Miramas[9].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ach. Lafon, « Rapport de l'inspecteur principal sur le service du chemin de fer pendant l'exercice 1968 dans le département de Vaucluse », dans Procès-verbal des séances du Conseil général (Vaucluse), 1869, p. 34 intégral (consulté le 8 août 2013).
  2. Site gallica.bnf.fr, Nomenclature des gares, stations et haltes du Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, 1911 : Nomenclature des gares, stations et haltes, par ordre alphabétique p. 26 intégral (consulté le 7 août 2013)
  3. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 167 intégral (consulté le 7 août 2013)
  4. Nomenclature gares PLM, 1911, renvois GV no 7 (page 50) et PV no 1 (page 64) (consulté le 7 août 2013)
  5. « Entretien de la voie et de ses dépendances », dans Procès-verbal des séances du Conseil général (Vaucluse), 1881/08, p. 40 intégral (consulté le 7 août 2013).
  6. Mathieu-Georges May, « Le chemin de fer de Paris à Marseille », dans Annales de Géographie, tome 39, no 220, 1930 pp. 381-384 lire (consulté le 5 août 2013)
  7. Procès-verbal des séances du Conseil général (Vaucluse), 1930, p. 190 intégral (consulté le 7 août 2013).
  8. « Ligne d'Avignon à Miramas par Salon : Gare du Thor », dans Procès-verbal des séances du Conseil général (Vaucluse), 1933, p. 32 intégral (consulté le 7 août 2013).
  9. a et b Site SNCF TER PACA : Gare de Le Thor lire (consulté le 5 août 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Avignon-Centre Gadagne TER Provence-Alpes-Côte d'Azur L'Isle - Fontaine-de-Vaucluse Marseille-Saint-Charles
ou Miramas