Gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villiers - Neauphle - Pontchartrain
Image illustrative de l’article Gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Villiers-Saint-Frédéric
Quartier La Châteleine
Adresse Place de la Gare
78640 Villiers-Saint-Frédéric
Coordonnées géographiques 48° 48′ 55″ nord, 1° 52′ 38″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87393884
Site Internet La gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain, sur le site de la SNCF
Service TransilienLigne N du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Cyr à Surdon
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 915 711 voyageurs (2019)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 77 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Hourtoule (BUS)Hourtoule14B
Transdev Houdan (BUS)Transdev Houdan55
Transport à la demande (BUS TàD)Houdan - Montfort

La gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Cyr à Surdon, située sur le territoire de la commune de Villiers-Saint-Frédéric, à proximité de Jouars-Pontchartrain et Neauphle-le-Château, dans le département des Yvelines, en région Île-de-France.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne N du Transilien (réseau Paris-Montparnasse).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Vue générale de la gare.
Vue générale de la gare.

Établie à 77 m d'altitude, la gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain est située au point kilométrique (PK) 39,218 de la ligne de Saint-Cyr à Surdon, entre les gares de Plaisir - Grignon et de Montfort-l'Amaury - Méré.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare est mise en service le 15 juin 1864 avec l'ouverture de la voie entre la gare de Saint-Cyr et la gare de Dreux.

Elle fut construite[1] pour servir de gare d'attache à la locomotive destinée au transport de remblais. Le succès de cette ligne fut immédiat à tel point que, au XIXe siècle, le trafic des voyageurs de la gare était supérieur à celle de Montfort-l'Amaury - Méré. La gare avait l'avantage de desservir Paris grâce au train express de Granville dès h 30 du matin.

En 2011, 990 voyageurs ont pris le train dans cette gare chaque jour ouvré de la semaine[2].

Selon les estimations de la SNCF, en 2015, la fréquentation annuelle de la gare est de 790 827 voyageurs. En 2019, la fréquentation a atteint 915 771 voyageurs annuels[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[4] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichet, d'automate Transilien, du système d'information sur les circulations des trains en temps réel et de boucles magnétiques pour personnes malentendantes.

Elle est équipée de deux quais latéraux :

  • le quai 1 dispose d'une longueur utile de 213 m pour la voie 2,
  • le quai 2 d'une longueur utile de 209 m pour la voie 1[5].

Le changement de quai se fait par un passage souterrain.

La gare accueille également une crèche de 10 places depuis 2019[6]

Desserte[modifier | modifier le code]

En 2012, la gare est desservie par des trains de la ligne N du Transilien (branche Paris - Dreux), à raison[7] d'un train toutes les heures, sauf aux heures de pointe où la fréquence est d'un train toutes les 30 minutes.

Les trajets sont assurés par des voitures de banlieue à deux niveaux (VB 2N), tractées ou poussées en réversibilité par des BB 27300.

Le temps de trajet est d'environ :

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les lignes 14 et B de la société de transport Hourtoule, par la ligne 55 de l'établissement Transdev de Houdan et par le service de transport à la demande « TàD Houdan - Monfort ».

Les lignes Express 67 et Express 78 ne desservent pas directement la gare mais s'arrêtent à proximité à l'arrêt Lycée Viollet-le-Duc.

Un parking pour les véhicules (payant) et les vélos y est aménagé[4].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commune de Villiers-Saint-Frédéric, Bulletin municipal de janvier 2007, L'histoire de la gare (consulté le 14 janvier 2007).
  2. [PDF]« Délibération n° 2012/301, séance du 10 octobre 2012 », sur le site du STIF (consulté le ) : « Déploiement de nouveaux afficheurs Infogare TFT/TLED ligne N, Volet information voyageurs : Identifiant PQI 181 », p. 15. Le STIF définit le nombre de montants pour une gare comme le nombre de voyageurs y prenant le train les jours ouvrés et hors période de vacances scolaires.
  3. « Fréquentation en gares - Gare de Villiers - Neauphle - Pontchartrain », sur SNCF Open Data (consulté le ).
  4. a et b Site SNCF Transilien, Connaître le réseau, Plans et Gares : Gare ferroviaire de Villiers - Neauphle - Pontchartrain lire (consulté le 20 mai 2012).
  5. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 7.1 - liste des quais, 2012 p. 88/90 lire (consulté le 20 mai 2012).
  6. « Crèche Attitude Villiers-Saint-Frédéric | Gares & Connexions », sur www.garesetconnexions.sncf (consulté le )
  7. Site SNCF Transilien, Fiches horaires, Réseau Paris Montparnasse lire (consulté le 20 mai 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Dreux Montfort-l'Amaury - Méré Transilien Ligne N du Transilien Plaisir - Grignon Paris-Montparnasse