Gare de Troisvierges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troisvierges
Image illustrative de l’article Gare de Troisvierges
Bâtiment voyageurs en 2008.
Localisation
Pays Luxembourg
Commune Troisvierges
Adresse Rue de la Gare
9906 Troisvierges
Coordonnées géographiques 50° 07′ 09″ nord, 5° 59′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire État luxembourgeois
Exploitant CFL
Services CFL : RE
(lignes commerciales : 1010-60)
SNCB : IC
Caractéristiques
Ligne(s) 1, Luxembourg - Troisvierges-frontière
Vennbahn (fermée)
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont 1 central)
Altitude 434 m
Historique
Mise en service
Correspondances
RGTR 635636683685686687689
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
(Voir situation sur carte : Luxembourg)
Troisvierges
Géolocalisation sur la carte : Canton de Clervaux
(Voir situation sur carte : Canton de Clervaux)
Troisvierges

La gare de Troisvierges est une gare ferroviaire luxembourgeoise de la ligne 1, de Luxembourg à Troisvierges-frontière, située sur le territoire de la commune de Troisvierges, dans le canton de Clervaux.

Elle est mise en service en 1866 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL), desservie par des trains InterCity (IC) et Regional-Express (RE).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 434 mètres d'altitude, la gare de Troisvierges est située au point kilométrique (PK) 85,562 de la ligne 1 de Luxembourg à Troisvierges-frontière, entre la gare de Clervaux (jusqu'en 2014 la gare de Maulusmühle fermée depuis) et la frontière belge où commence la ligne belge 42, de Rivage à Gouvy-frontière[1]. Elle a été l'aboutissement de la section luxembourgeoise de la Vennbahn, ligne ferroviaire belgo-allemande fermée dans les années 1970.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Troisvierges est mise en service par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg, lors de l'ouverture à l'exploitation de la section d'Ettelbruck à Troisvierges le [2]. Le prolongement jusqu'à la frontière et Gouvy est mis en service le [2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare CFL, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, d'un guichet d'information, d'une salle d'attente et d'un automate pour l'achat de titres de transport. Divers services sont proposés, comme une consigne et un service d'enregistrement des bagages[3].

Le guichet de vente de la gare est fermé depuis le dans le cadre de l’application de la gratuité des transports luxembourgeois (hors 1re classe et trains transfrontaliers)[4]. À partir du , la cadence des trains IC de Liège à Luxembourg passe à un train par heure[5].

Desserte[modifier | modifier le code]

Troisvierges est desservie par des trains InterCity (IC) et Regional-Express (RE) qui exécutent les relations suivantes[3],[6] :

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos (7 places) et un parking pour les véhicules (148 places) y sont aménagés. Un arrêt de bus est situé à proximité[3]. La gare possède un parking à vélo sécurisé mBox de 32 places[7],[8]. La gare est desservie par les lignes 635, 636, 683, 685, 686, 687 et 689 du Régime général des transports routiers.

Une station du service d'autopartage Flex y est implantée[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ligne 1 : Luxembourg - Troisvierges-frontière », dans Administration des chemins de fer, Réseau ferré luxembourgeois : Document de référence du réseau 2015 (version 2.0), Luxembourg, Ministère du développement durable et des infrastructures : département des transports, (lire en ligne [PDF]), Annexe 3A, p. 4-7.
  2. a et b « Ligne Luxembourg - Ettelbruck - Troisvierges - Frontière belge », sur http://www.rail.lu (consulté le )
  3. a b et c CFL, « Troisvierges », nos gares, sur http://www.cfl.lu/ (consulté le ).
  4. « La plupart des guichets CFL du pays vont disparaître dès le 1er mars 2020 », sur https://5minutes.rtl.lu, (consulté le )
  5. SNCB, « Plan de transport 12/2020 – 2023 Liège [Slideshare] », sur www.slideshare.net, (consulté le ).
  6. CFL, « Carte du réseau », sur cfl.lu (consulté le ) ; cette page permet également l'accès aux fiches horaires réactualisées.
  7. « Liste des mBox », sur https://www.mobiliteit.lu (consulté le )
  8. « Set de données mBox du Géoportail luxembourgeois », sur http://map.geoportail.lu (consulté le ).
  9. Carte du réseau CFL, mentionnant les stations Flex : Carte du réseau

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Luxembourg Clervaux IC Gouvy Liers
ou Liège-Guillemins
Luxembourg Clervaux RE
10
Terminus Terminus
Rodange Clervaux RE
10-60
Terminus Terminus