Gare de Thourout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 5 janvier 2020 à 16:28 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Thourout
Image illustrative de l’article Gare de Thourout
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Thourout
Quartier centre-ville
Adresse Viaductstraat
8820 Torhout
Coordonnées géographiques 51° 03′ 53″ nord, 3° 06′ 21″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Code UIC 88913145
Services InterCity (IC)
Ominibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 66, Brugge à Courtrai
62 Ostende à Thourout
63 Thourout à Ypres
Voies 3
Quais 2 (dont 1 central)
Altitude 19 m
Historique
Mise en service 4 octobre 1846
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Thourout
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale
(Voir situation sur carte : Flandre-Occidentale)
Thourout

La gare de Thourout (aussi gare de Torhout) (en néerlandais : station Torhout) est une gare ferroviaire belge de la ligne 66, de Bruges à Courtrai, située à proximité du centre de la ville de Thourout dans la province de Flandre-Occidentale en Région flamande.

Elle est mise en service en 1846 par la Société des chemins de fer de la Flandre-Occidentale (FO). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 19 mètres d'altitude, la gare de Torhout est située au point kilométrique[1] (PK) 18,300 de la ligne 66, de Bruges à Courtrai, entre les gares ouvertes de Zedelgem et de Lichtervelde.

C'est une ancienne gare de bifurcation, aboutissement, après la gare de Wynendaele, de la ligne 62, d’Ostende à Torhout (fermée), et origine de la ligne 63, de Torhout à Ypres (fermée).

voies, quais et abris
Intérieur de la gare.

Histoire

La station de Torhout est mise en service le , par la Société des chemins de fer de la Flandre-Occidentale (FO), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Bruges à Torhout, de sa ligne de Bruges à Courtrai. Elle devient une gare de passage avec l'ouverture de la section suivante de Torhout à Lichtervelde, mise en service le [2].

Elle devient une gare de bifurcation avec l'ouverture à l'exploitation, par la Compagnie d'Ostende à Armentières, de la ligne d'Ostende à Torthout le [3]. Son trafic est renforcé avec l'ouverture, par la même compagnie, de la ligne de Torhout à Ypres le [4].

La section de Torhout à Kortemark, sur la ligne de Torhout à Ypres, est fermée à tous trafics en 1950[4]. Sur la ligne d'Ostende à Torhout, le trafic voyageurs ferme le , et le trafic voyageurs le 1er septembre de la même année[3]. Le service des marchandises en gare de Torhout est fermé en 1988[2].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[5] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Elle est notamment équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport.

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Torhout est desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne commerciale : 66 (Bruges - Courtrai)[6] (voir brochure SNCB en lien externe).

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5].Elle est desservie par des bus.

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 21/40 (3,63 Mo) (consulté le 2 mai 2012).
  2. a et b Archive site pandora, 66 Brugge - Kortrijk lire (consulté le 2 mai 2012).
  3. a et b Archive site pandora, 62 Oostende - Torhout lire (consulté le 2 mai 2012).
  4. a et b Archive site pandora, 63 Torhout - Ieper lire (consulté le 2 mai 2012).
  5. a et b Site SNCB Mobility : Torhout lire (consulté le 2 mai 2012).
  6. Site SNCB : Fiche horaire (brochure) ligne 66lire (consulté le 2 mai 2012).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Direction précédente Arrêt précédent Trains Arrêt suivant Direction suivante
Ostende Bruges
ou Zedelgem
  IC C
SNCB Ligne 66
  Roulers
ou Lichtervelde
Courtrai
ou Lille-Flandres
Bruges Zedelgem   L
SNCB Ligne 66
  Lichtervelde Courtrai
Bruges Zedelgem   P
SNCB Ligne 66
  Lichtervelde Courtrai
ou Zottegem