Gare de Thonon-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thonon-les-Bains
Image illustrative de l'article Gare de Thonon-les-Bains
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Thonon-les-Bains
Adresse Rue de la Gare
74200 Thonon-les-Bains
Coordonnées géographiques 46° 22′ 08″ nord, 6° 28′ 54″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Rhône-Alpes
RégioRail Rhône Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Longeray-Léaz au Bouveret
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 468 236 voyageurs (2016)[1]
Altitude 436 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Thonon-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Thonon-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Thonon-les-Bains

La gare de Thonon-les-Bains est une gare ferroviaire française de la ligne de Longeray-Léaz au Bouveret, située à proximité du centre de la ville de Thonon-les-Bains, dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des TGV et des trains régionaux du réseau TER Rhône-Alpes. Elle est également ouverte au service des trains de marchandises.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 436 mètres d'altitude, la gare de Thonon-les-Bains est située au point kilométrique (PK) 202,739 de la ligne de Longeray-Léaz au Bouveret, entre les gares ouvertes de Perrignier et d'Évian-les-Bains.

En gare une voie d'évitement double la voie unique de la ligne et plusieurs voies de services complètent l'infrastructure.

intérieur de la gare et train TER à quai
Intérieur de la gare

Histoire[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.   (octobre 2017).

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Des équipements, aménagements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite[3].

le bâtiment voyageurs vu des quais
Le bâtiment voyageurs vu des quais

Desserte[modifier | modifier le code]

Thonon-les-Bains est desservie par les trains TER Rhône-Alpes à destination d'Évian-les-Bains, en provenance de Bellegarde, de Lyon-Part-Dieu, de Lyon-Perrache ou de Grenoble. Pour les étudiants, un train direct (Évian-les-Bains – Thonon-les-Bains – Annemasse – La Roche-sur-Foron – Annecy – Rumilly – Aix-les-Bains – Chambéry – Montmélian – Pontcharra – Grenoble-Universités-Gières – Grenoble) circule les dimanches soir, avec retour les vendredis soir.

La desserte régionale est complétée les vendredis, samedis et dimanches par des TGV, effectuant la liaison entre Paris-Gare-de-Lyon et Évian-les-Bains ; cette desserte est renforcée l'hiver (« TGV des Neiges »), pour les stations de ski environnantes, comme Châtel, Avoriaz, Les Gets (stations des Portes du Soleil).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés à ses abords[3]. La gare est desservie par des bus urbains du réseau BUT et des autocars du réseau interurbain de Haute-Savoie (LIHSA). À proximité, trouvent la gare de départ du funiculaire de Thonon-les-Bains et l'embarcadère des bateaux de la CGN (dont ceux du service régulier pour Lausanne-Ouchy).

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

La gare accueille le service RégioRail Rhône Alpes, pour l'expédition de l'eau minérale de Thonon[4] par train massif ; elle dispose d'une grue de 10 tonnes[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Chaintreau, Jean Cuynat et Georges Mathieu, Les Chemins de fer du PLM, Éditions La Vie du Rail et La Régordanne, 1993.
  • Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Histoire du réseau ferroviaire français, Éditions de l'Ormet, Valignat, 1996.
  • Voies Ferrées n° 11 de mai-juin 1982, Les atouts d'un raccordement (CEVA), article de William Lachenal.
  • Connaissance du Rail n° 302-303 d'octobre-novembre 2006, Le Sillon alpin, article de William Lachenal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SNCF, « Fréquentation en gares », sur data.sncf.com (consulté le 9 octobre 2017).
  2. Ville de Thonon-les-Bains, panneau d'informations touristiques
  3. a et b Site SNCF TER Auvergne-Rhône-Alpes, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Thonon-les-Bains ; lire (consulté le ).
  4. « Régiorail fait progresser les OFP », sur transportrail.canalblog.com, (consulté le 9 octobre 2017)
  5. Archive de l'ancien site de Fret SNCF : la gare de Thonon-les-Bains (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Gare-de-Lyon Annemasse TGV Évian-les-Bains Évian-les-Bains
Annemasse Perrignier TER Rhône-Alpes Évian-les-Bains Évian-les-Bains
Lyon-Part-Dieu
ou Bellegarde
Perrignier TER Rhône-Alpes Évian-les-Bains Évian-les-Bains
Grenoble Perrignier TER Rhône-Alpes Évian-les-Bains Évian-les-Bains
Évian-les-Bains Évian-les-Bains TER Rhône-Alpes Perrignier Grenoble