Gare de Sommery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommery
Image illustrative de l'article Gare de Sommery
Halte de Sommery, direction Rouen.
Localisation
Pays France
Commune Sommery
Coordonnées géographiques 49° 37′ 46″ N 1° 26′ 09″ E / 49.629469, 1.43575249° 37′ 46″ Nord 1° 26′ 09″ Est / 49.629469, 1.435752
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Haute-Normandie
TER Picardie
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Roch à Darnétal-Bifurcation
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 6 006 voyageurs (2015)
Altitude 181 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Sommery

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Sommery

La gare de Sommery est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Roch à Darnétal-Bifurcation, située sur le territoire de la commune de Sommery dans le département de la Seine-Maritime, en région Normandie.

Elle est mise en service en 1867 par la Compagnie des chemins de fer du Nord.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Haute-Normandie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 181 mètres d'altitude, la gare de Sommery est située au point kilométrique (PK) 80,385 de la ligne de Saint-Roch à Darnétal-Bifurcation, entre les gares ouvertes de Serqueux et de Montérolier - Buchy. Vers Montérolier - Buchy, s'intercalent le tunnel de Sommery (1 488 m) et l'ancienne halte de Mathonville - Neufbosc[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Sommery est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Nord, lors de l'ouverture de l'exploitation voyageurs de la ligne d'Amiens à Rouen. L'ouverture du service des marchandises à lieu le 26 avril[2]. Lors de la guerre de 1870, les Prussiens occupent la gare le 5 décembre, la placent sous leur administration en expulsant le personnel de la compagnie du Nord qui ne sera réintégré que le 20 mars suivant. Des postes de surveillance sont établis aux entrées du tunnel[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre[4]

Halte de Sommery, direction Amiens, et emplacement de l'ancien bâtiment voyageurs

Desserte[modifier | modifier le code]

Sommery est desservie par les trains TER Haute-Normandie et TER Picardie (ligne Rouen-Amiens). En 2015, SNCF estime la fréquentation annuelle à 6 006 voyageurs[5].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Non aménagé, le stationnement est néanmoins possible sur l'ancienne place de la gare.

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

Fermé, l'ancien bâtiment voyageurs, encore présent en 2013, est aujourd'hui démoli.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail,‎ , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [321] Amiens - Darnetal (Rouen) », p. 121.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 3 (1864-1870), Palau,‎ , 239 p. (ISBN 2-950-9421-3-X), « 10.5 Rouen-Amiens : 18 avril 1867 », p. 106-107.
  3. F. Blanchet: L'occupation en 1815 et 1870-71 de Sommery, commune du pays de Bray. Actes du colloque des sociétés savantes Rouen-Caen, 1956, p. 547 et s.
  4. « Halte ferroviaire Sommery », sur SNCF / TER Haute-Normandie,‎ (consulté le 25 février 2016).
  5. SNCF Open Data, estimation de la fréquentation des gares en 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Rouen-Rive-Droite Montérolier-Buchy TER Haute-Normandie /
Picardie
Serqueux Amiens
Rouen-Rive-Droite Montérolier-Buchy TER Haute-Normandie Serqueux Serqueux