Gare de Savenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Savenay
Image illustrative de l'article Gare de Savenay
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Savenay
Adresse Boulevard Branly
44260 Savenay
Coordonnées géographiques 47° 21′ 31″ nord, 1° 57′ 05″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Interloire
TER Pays de la Loire
Caractéristiques
Ligne(s) Tours à Saint-Nazaire
Savenay à Landerneau
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3 (dont un central)
Altitude 18 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Savenay

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Savenay

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Savenay

La gare de Savenay est une gare ferroviaire française des lignes de Tours à Saint-Nazaire et de Savenay à Landerneau, située sur le territoire de la commune de Savenay, dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Elle est mise en service en 1857 par la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains Interloire et TER Pays de la Loire, mais également par certains TGV.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 18 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Savenay est située au point kilométrique (PK) 469,477 de la ligne de Tours à Saint-Nazaire, entre les gares de Cordemais et de Donges[1].

Elle est également l'origine, au PK 469,478, de la ligne de Savenay à Landerneau, avant la gare de Pontchâteau[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La gare de Savenay est mise en service le [3] par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) , lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne de Nantes à Saint-Nazaire, dernier maillon de sa relation ferroviaire entre Paris et l'Océan. Le chantier de la gare n'est pas terminé, il concerne d'importantes installations prévues pour sa future fonction de gare de bifurcation d'un embranchement vers Châteaulin concédé en 1855 à la compagnie PO[4]. Il est notamment prévu que l'embranchement se détachera sous une halle couverte dont la structure métallique est posée en 1857[5].

Elle devient une gare de bifurcation le lorsque la compagnie PO inaugure puis ouvre à l'exploitation la section de Savenay à Lorient de son embranchement pour la Bretagne[6],[7].

La gare possède sur les photos anciennes une grande verrière sur les 2 voies proches du bâtiment[8].

En septembre 2007, une fête est organisée pour les 150 ans de la gare, elle est l'occasion de présenter les projets de nouveaux aménagements.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER. C'est une gare « Accès plus » avec des aménagements, équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite[9].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte[modifier | modifier le code]

TGV[modifier | modifier le code]

La gare de Savenay est desservie par un TGV, le lundi matin, en provenance de Saint-Nazaire et à destination de Paris[10].

Trains express régionaux (TER)[modifier | modifier le code]

La gare est également desservie par des trains TER Pays de la Loire, effectuant les relations suivantes[9] :

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés à ses abords[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, 2011, p. 178.
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 166.
  3. A. de Laveleye, Histoire financière des chemins de fer Français, Lacroix et Baudry, , 69 p. (lire en ligne), p. 20.
  4. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 (1852-1857), Palau, , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3), « 2.39. Nantes-Saint-Nazaire : 10 août 1857 », p. 196.
  5. « Chemin de Savenay à Châteaulin », Rapports et délibérations / Conseil général de Loire-Atlantique,‎ , p. 160 (lire en ligne).
  6. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 2 (1858-1863), Palau, , 221 p. (ISBN 2-950-942-12-1), « 5.54. Savenay-Lorient : 21 septembre 1862 », p. 174-175.
  7. Annales des ponts et chaussées : Partie technique, A. Dumas, (lire en ligne), p. 847
  8. Photo d'époque, http://www.photorail.fr/content/la-gare-de-savenay-loire-atlantique-pays-de-la-loire-carte
  9. a, b et c SNCF Mobilités, « Gare Savenay », sur ter.sncf.com/pays-de-la-loire (consulté le 16 août 2016). Cette page permet également l'accès aux fiches horaires TER.
  10. SNCF, « Horaires & Info trafic en temps réel », sur sncf.com (consulté le 16 août 2016). Cette page permet d'effectuer des recherches d'horaires, notamment ceux des TGV.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Groupe d'histoire locale "Patrimoine et citoyenneté" (Savenay, Loire-Atlantique), 150 ans de chemins de fer à Savenay : de 1857 à 2007, Savenay, Groupe d'histoire locale, Études & réflexion, Amicale laïque de Savenay, , 195 p. (ISBN 2-9526714-3-5, EAN 9782952671439, notice BnF no FRBNF41141475, présentation en ligne),
  • Jean-Pierre Nennig, Le chemin de fer de Bretagne sud : De Savenay et de Rennes à Landerneau par Redon, Vannes, Auray, Lorient, Quimper et Châteaulin et ses embranchements vers Ploërmel, Quiberon, Pontivy, Concarneau, Pont-L'Abbé et Douarnenez-Tréboul, Pornichet, JPN Éditions, coll. « Archéologie ferroviaire », , 224 p. (ISBN 978-2-9519898-5-6, notice BnF no FRBNF41302229, présentation en ligne),
  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1, notice BnF no FRBNF42716741), « [470/1] Savenay - Vannes et [515-516] Nantes - Le Croisic », p. 166 et 178.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Saint-Nazaire Saint-Nazaire TGV Nantes Paris-Montparnasse
Le Croisic
ou Saint-Nazaire
Saint-Nazaire Interloire Nantes Orléans
Le Croisic
ou Saint-Nazaire
Donges TER Pays de la Loire Cordemais Nantes
ou Angers-Saint-Laud
ou Le Mans
ou Tours
Quimper
ou Rennes
ou Redon
Pontchâteau TER Pays de la Loire Cordemais Nantes