Gare de Sathonay - Rillieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sathonay - Rillieux
image illustrative de l’article Gare de Sathonay - Rillieux
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Sathonay-Camp
Adresse 20, rue Carnot
69580 Sathonay-Camp
Coordonnées géographiques 45° 49′ 12″ nord, 4° 52′ 29″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Auvergne-Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Saint-Clair à Bourg-en-Bresse
Lyon-Croix-Rousse à Trévoux
Raccordement de Lyon-Saint-Clair (LGV)
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 242 406 voyageurs (2016)
Altitude 266 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus TCL Bus TCL Ligne 33 Ligne 77 Ligne Zi4

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Sathonay - Rillieux

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Sathonay - Rillieux

Géolocalisation sur la carte : Rillieux-la-Pape

(Voir situation sur carte : Rillieux-la-Pape)
Sathonay - Rillieux

La gare de Sathonay - Rillieux est une gare ferroviaire française des lignes de Lyon-Saint-Clair à Bourg-en-Bresse et de Lyon-Croix-Rousse à Trévoux, située sur le territoire des communes de Sathonay-Camp et de Rillieux-la-Pape, dans la métropole de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est mise en service en 1863 par la Compagnie du chemin de fer de Lyon (la Croix-Rousse) au camp de Sathonay.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 266 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Sathonay - Rillieux est située au point kilométrique (PK) 13,532 de la ligne de Lyon-Saint-Clair à Bourg-en-Bresse, entre les gares de Lyon-Saint-Clair (fermée) et des Échets

au PK 6,6 de la Ligne de Lyon-Croix-Rousse à Trévoux, partiellement déclassée, et au PK 389,314 du Raccordement de Lyon-Saint-Clair (LGV).

Histoire[modifier | modifier le code]

La « gare de Sathonay » est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer de Lyon (la Croix-Rousse) au camp de Sathonay, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne de la gare de Lyon-Croix-Rousse à celle de Sathonay. L'inauguration officielle de la ligne a eu lieu le 9 juillet[1]. Il ne reste plus que quelques travaux à effectuer pour relier la ligne à celle de Lyon à la Croix-Rousse[2].

la gare, au temps de la vapeur

En 1893, la gare du camp de Sathonay est baptisée Sathonay-Rillieux et deux ans après, l'ancienne gare, en bois, est remplacée par l'actuelle gare. En 1900, on inaugure le raccordement Sathonay - Lyon-Saint-Clair, via un tunnel et une rampe de 2 %, reliant la ligne de Bourg au réseau PLM.

Le déclin de la gare s'amorce dès décembre 1938 quand le service voyageurs cesse entre Sathonay et Trévoux. Puis en 1943, les Allemands qui occupent le camp depuis novembre 1942, décident de supprimer l'une des 2 voies de la Ligne de Lyon-Saint-Clair à Bourg-en-Bresse. Le 28 septembre 1975, la section Sathonay - Lyon-Croix-Rousse est définitivement fermée.

Le renouveau s'annonce le 22 septembre 1981 quand le président François Mitterrand inaugure le tronçon sud de la première ligne à grande vitesse française entre Saint-Florentin et Sathonay (302 kilomètres). Le 25 septembre 1983, la totalité de la ligne est ouverte, de Combs-la-Ville à Sathonay (418,5 kilomètres). Puis en 2008, le doublement des voies de la Ligne de Lyon-Saint-Clair à Bourg-en-Bresse entre Les Échets et Villars-les-Dombes permet une augmentation de la fréquence des TER.

Elle est fermée au service du fret le [3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au samedi et fermé le dimanche et les jours fériés. Elle est équipée d'automate pour l'achat de titres de transport TER[4].

Desserte[modifier | modifier le code]

Sathonay-Rillieux est desservie par des trains du réseau TER Auvergne-Rhône-Alpes de la relation Bourg-en-Bresse-Lyon-Perrache[4].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[4].

Elle est desservie par des bus (lignes : 33, 77 et Zi4) du réseau Autobus de Lyon des Transports en commun lyonnais (TCL)

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

Dans l'ancienne annexe traction (remise à deux voies et pont tournant) de la gare, située côté Lyon, le pont tournant a été converti à l'écartement métrique et réinstallé en gare du Sud, à Nice. Inutilisé après la fermeture de cette gare, il est stocké engare de Lingostière. En 2016, il est racheté par le Musée des tramways à vapeur et des chemins de fer secondaires français qui le transfère à Crèvecœur-le-Grand, dans l'Oise, où le musée crée un nouveau site.

L'ancienne ligne de la Croix-Rousse est déposée entre Sathonay et Cuire, a été transformée en voie verte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 2 (1858-1863), Palau, , 221 p. (ISBN 2-950-942-12-1), « 6.14. La Croix Rousse-Sathonay : 30 juillet 1863 », p. 196.
  2. « Chemin de fer de Lyon (la Croix-Rousse) au camp de Sathonay », Rapports et délibérations / Conseil général du Rhône,‎ , p. 18-19 (lire en ligne).
  3. Site Fret SNCF : la gare de Sathonay..
  4. a, b et c « Services & Gares / Gare Sathonay-Rillieux », sur SNCF TER Rhône-Alpes (consulté le 2 octobre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bourg-en-Bresse Les Échets TER Auvergne-Rhône-Alpes Lyon-Part-Dieu Lyon-Perrache