Gare de Sainte-Foy-la-Grande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sainte-Foy-la-Grande
Image illustrative de l’article Gare de Sainte-Foy-la-Grande
Localisation
Pays France
Commune Sainte-Foy-la-Grande
Adresse Avenue de la gare
33220 Sainte-Foy-la-Grande
Coordonnées géographiques 44° 50′ 12″ nord, 0° 13′ 17″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Libourne au Buisson
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 155 000 (2009)
Altitude 20 m
Historique
Mise en service 20 décembre 1875

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Sainte-Foy-la-Grande

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Sainte-Foy-la-Grande

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Sainte-Foy-la-Grande

La gare de Sainte-Foy-la-Grande est une gare ferroviaire française de la ligne de Libourne au Buisson, située sur le territoire de la commune de Sainte-Foy-la-Grande, dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1875 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 20 m d'altitude, la gare de Sainte-Foy-la-Grande est située au point kilométrique (PK) 585,615 de la ligne de Libourne au Buisson, entre les gares ouvertes de Saint-Antoine-de-Breuilh et de Gardonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « station de Sainte-Foy-la-Grande » est mise en service par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre la section de Saint-Antoine-de-Breuilh à Bergerac, de sa ligne de Libourne à Bergerac, le 20 décembre 1875[1].

En 2007 un chantier est ouvert pour mettre à niveau les installations. Pour un coût total de 376 000 euros, pris en charge à 55% par la région Aquitaine, le bâtiment voyageurs est remis en état et rendu accessible aux personnes à mobilité réduite, le parvis est réaménagé pour une meilleure sécurité des piétons et le stationnement des véhicules est organisé[2]. L'inauguration de la gare modernisée a lieu le 25 avril 2008[3]. La fréquentation de la gare est de 155 000 voyageurs en 2009[4].

En 2014, c'est une gare voyageur d'intérêt régional (catégorie B : la fréquentation est supérieure ou égale à 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais (le quai 1 a une longueur utile de 180 m et le quai 2 150 m), deux abris et une traversée de voie à niveau par le public (TVP)[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[6] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Desserte[modifier | modifier le code]

Sainte-Foy-la-Grande est desservie[6] par des trains TER Nouvelle-Aquitaine qui effectuent des missions entre les gares de Bordeaux-Saint-Jean et de Bergerac ou Sarlat-la-Canéda.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[6]. La gare est desservie par des taxis[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site sudouest.fr, Sainte-Foy-la-Grande : Le train met la vapeur, par Jean Claude Faure, article du 3 novembre 2011 lire (consulté le 30 novembre 2011).
  2. « Comité de ligne Bordeaux - Bergerac - Sarlat : Modernisation des gares et haltes » [PDF], sur aquitaine.fr, (consulté le 22 octobre 2014), p. 4
  3. Site aquieco.com, Nouvelle gare à Sainte Foy la Grande lire (consulté le 30 novembre 2011).
  4. Sainte-Foy-la-Grande, Magazine municipal, no 10, été 2010, p. 7 lire (consulté le 30 novembre 2011).
  5. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 22 octobre 2014).
  6. a, b, c et d Site SNCF Ter Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Sainte-Foy-la-Grande lire (consulté le 29 novembre 2011).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Besson-Imbert, Christian Chaugier, Le chemin de fer Libourne - Bergerac, Les Amis de Sainte-Foy et sa région - société d'histoire, no 98, 2011

La ligne de chemin de fer Libourne-Bergerac

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Antoine-de-Breuilh
ou Castillon
TER Nouvelle-Aquitaine Gardonne
ou Bergerac
Bergerac
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Antoine-de-Breuilh
ou Castillon
TER Nouvelle-Aquitaine Gardonne
ou Bergerac
Sarlat-la-Canéda