Gare de Saillat - Chassenon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saillat - Chassenon
Image illustrative de l’article Gare de Saillat - Chassenon
Le bâtiment voyageurs de la gare de Saillat - Chassenon.
Localisation
Pays France
Commune Saillat-sur-Vienne
Adresse 2, place de la Gare
87720 Saillat-sur-Vienne
Coordonnées géographiques 45° 52′ 11″ nord, 0° 48′ 43″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87592717
Service TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Limoges-Bénédictins à Angoulême
Saillat-sur-Vienne à Bussière-Galant (HS)
Voies 2 + Voies de service
Quais 2
Transit annuel 4 624 voyageurs (2019)
Altitude 164 m
Historique
Mise en service 1875
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Saillat - Chassenon
Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne
(Voir situation sur carte : Haute-Vienne)
Saillat - Chassenon

La gare de Saillat - Chassenon est une gare ferroviaire française de la ligne de Limoges-Bénédictins à Angoulême, située sur le territoire de la commune de Saillat-sur-Vienne, dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine, à proximité de la commune de Chassenon, au sud-ouest, dans le département de la Charente toujours en région Nouvelle-Aquitaine.

La station est mise en service en 1875 par la compagnie des Charentes. C'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) et du réseau TER Nouvelle-Aquitaine, elle est desservie par des trains express régionaux qui circulent entre Angoulême et Limoges-Bénédictins.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 264 mètres d'altitude, la gare de Saillat - Chassenon est située au point kilométrique (PK) 446,808 de la ligne de Limoges-Bénédictins à Angoulême, entre les gares de Saint-Junien et de Chabanais[1].

Ancienne gare de bifurcation, elle était l'origine de la ligne de Saillat-sur-Vienne à Bussière-Galant (fermée et déposée).

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie des Charentes obtient la concession de la ligne d'Angoulême à Limoges en 1868 ; elle est mise en service en 1875.

En 2019, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 4 624 voyageurs[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare possède un hall de gare chauffé ouvert tous les jours[3]. Il n’y a pas de distributeurs de titres de transport TER, il faut donc se présenter au contrôleur lors de la montée dans le train. Un espace d’attente sur les quais permet aux voyageurs de s’abriter.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par des trains du réseau TER Nouvelle-Aquitaine. Toutefois, depuis , les circulations ferroviaires sont interrompues entre cette gare et Angoulême ; elle est désormais le lieu où s'effectuent les correspondances entre les trains (en provenance ou à destination de Limoges) et les autocars de substitution[4].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Il n’y a aucun moyen de transport en intermodalité avec la gare[3].

La gare possède un parc à vélo, un parking gratuit avec des places pour personnes à mobilité réduite[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « [610] Limoges - Angoulême », dans Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0, présentation en ligne), p. 30
  2. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 19 février 2021)
  3. a b et c « TER Nouvelle-Aquitaine - Horaires et informations pratiques au départ de la gare de Saillat-Chassenon », sur www.ter.sncf.com (consulté le 25 mars 2021)
  4. « Angoulême-Limoges : la ligne TER fantôme » (consulté le 25 mars 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine Saint-Junien Limoges-Bénédictins