Gare de Reuilly (Indre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Gare de Reuilly (Paris).
Reuilly (Indre)
L'ancien bâtiment voyageurs en 2010.
L'ancien bâtiment voyageurs en 2010.
Localisation
Pays France
Commune Reuilly
Quartier La Gare
Adresse Rue de la Gare
36260 Reuilly
Coordonnées géographiques 47° 05′ 09″ nord, 2° 02′ 51″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Centre-Val de Loire
Caractéristiques
Ligne(s) Les Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon
Voies 2 + voies de service
Quais 2
Altitude 116 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Autocars TER Centre-Val de Loire 37

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Reuilly (Indre)

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Reuilly (Indre)

Géolocalisation sur la carte : Indre

(Voir situation sur carte : Indre)
Reuilly (Indre)

La gare de Reuilly est une gare ferroviaire française, de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, située sur le territoire de la commune de Reuilly, dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains du réseau TER Centre-Val de Loire.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 116 mètres d'altitude, la gare de Reuilly est située au point kilométrique (PK) 220,306 de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, entre les gares ouvertes de Vierzon-Forges et de Sainte-Lizaigne. Elle est séparée de ces deux gares respectivement par les gares fermées de gare de Chéry - Lury et de gare de Diou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début des années 1840, le conseil municipal de Reuilly demande qu'une station soit établie dans son chef-lieu et que la ligne passe sur la rive gauche des rivières de l'Arnon et de la Théols[2].

La station de Reuilly est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO). Cette même année, la recette de la station est de 6 328 francs[3].

Le bâtiment voyageurs a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, puis reconstruit. Aujourd'hui celui-ci est fermé [réf. souhaitée][pourquoi ?].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre[4].

Elle est équipée de deux quais[5] latéraux. Le quai 1 dispose d'une longueur utile de 55 m et le quai 2 d'une longueur utile de 276 m. Les deux quais possèdent un abri voyageurs. Le changement de quai se fait par un passage à niveau ou par un platelage posé entre les voies (passage protégé).

La gare dispose de voies de service[6].

Desserte[modifier | modifier le code]

Reuilly est desservie par des trains TER Centre-Val de Loire[4], qui circulent entre Orléans, Vierzon, Châteauroux et Limoges. Les trajets étant assurés par des trains de type Z 7300, B 81500 et parfois Z 21500.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par la ligne 37 du réseau d'autocars TER Centre-Val de Loire[4]. Un parc de stationnement pour les véhicules motorisés (12 places) et les vélos y est aménagé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, vol. 2, La Vie du Rail, nil (ISBN 9782918758440), p. 205.
  2. Conseil général de l'Indre, « Voies de communication : Chemin de fer du Centre », Rapports et délibérations,‎ , p. 21 (lire en ligne), consulté le 31 août 2016.
  3. Conseil général de l'Indre, « Chapitre VIII - Trafic », Rapports et délibérations,‎ , p. 212-213 (lire en ligne), consulté le 30 août 2016.
  4. a, b et c « Halte ferroviaire Reuilly (Indre) », sur le site SNCF TER Centre-Val de Loire, consulté le 25 mai 2017.
  5. « Annexe 9.1.1 - Document de référence des gares de voyageurs » [PDF], sur le site SNCF Réseau, p. 152/433, consulté le 25 mai 2017.
  6. « Annexe 8.2 - Localisation des voies de service » [PDF], sur le site SNCF Réseau, p. 9/16, consulté le 25 mai 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
La Souterraine
ou Limoges-Bénédictins
Sainte-Lizaigne TER Centre-Val de Loire Vierzon-Ville Vierzon-Ville
ou Orléans